Électrique

Pourquoi les gens confondent voiture hybride et électrique

Une étude montre que les consommateurs ne comprennent pas bien les technologies de l’électrification. En particulier, le public confondrait voiture hybride et voiture électrique. 

Écrit par David Leclercq | 24/11/2021

Depuis quelques années, nos automobiles font de plus en plus de place à l’électricité, car elle permet de réduire la consommation de carburant fossile, voire de se substituer en partie ou totalement à la motorisation thermique traditionnelle. Ces technologies se déployant, il est vrai qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, car il existe plusieurs – et de nombreux – niveaux d’électrification pour les véhicules.

Et justement, une étude menée par Toyota montre que le public est en réalité totalement perdu face aux voitures plus ou moins électrifiées. Par exemple, une majorité de répondants a indiqué qu’une voiture hybride était toujours rechargeable tandis que plus de 6 personnes sur 10 pensent que la voiture 100% électrique a toujours un moteur thermique logé quelque part… Surprenant !

Du chemin à faire

bZ4X

Cette étude a été commandée dans le cadre du lancement de la première voiture 100% électrique du constructeur japonais, le bZ4X. Et elle nous apprend encore d’autres choses : 75% des sondés pensent qu’il faut systématiquement recharger un véhicule hybride.

C’est à nouveau interpellant alors qu’on sait que Toyota prône depuis 20 ans la voiture hybride autorechargeable, c’est-à-dire celle qui n’a pas besoin d’être rechargée justement. Et cela poser une autre question que l’on peut retourner à Toyota du reste : la communication est-elle bien passée ? Ou celle des autres marques qui produisent justement que de l’hybride rechargeable a-t-elle été meilleure ? Bonne question !

Mais le plus étonnant reste sans doute la réponse à la question relative à la voiture 100% électrique et qui, pour 66% des répondants, possède toujours un moteur thermique. Voilà qui est étonnant alors qu’on parle tous azimuts des batteries, de leur autonomie, de la peur de la panne sèche, etc. Cela viendrait-il du bruit émis par ces voitures à basse vitesse pour prévenir de leur présence ?

Mystère ! Comme quoi, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans la vulgarisation de l’information autour de l’électrification de nos voitures…

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé