Essais auto

ESSAI Honda HR-V e:HEV : Débordant d’ambitions, à juste titre 

Avec le HR-V de 3e génération, Honda avance dans son programme d’électrification : comme le CR-V et la Jazz, il ne sera disponible qu’en version hybride. Mais les ingénieurs le considèrent comme une électrique à assistance thermique, et non l’inverse. Voilà qui mérite une petite explication…

Écrit par Maxime Pasture  | 03/11/2021

Après la Jazz et le CR-V, c’est au tour du HR-V de débarquer en version hybride, que Honda baptise « e:HEV ». Dès l’an prochain, ce sera au tour de la nouvelle Civic. Ainsi, en 2022, toute la gamme Honda sera électrifiée.

Le constructeur japonais vise par ailleurs la neutralité carbone de son secteur automobile pour 2040. Voilà pour la stratégie mondiale. Pour revenir chez nous, en Belgique et au Luxembourg, sachez que Honda a de solides ambitions pour le nouveau HR-V : il doit y représenter 45% des ventes 2022 ! Après l’avoir essayé, on y croit et nous allons vous expliquer pourquoi…

Trop tôt pour les hybrides rechargeables ? 

2021 Honda HR-V e:HEV motor

Pour l’instant, Honda ne semble pas croire à l’hybridation rechargeable car les batteries apportent trop de poids au véhicule. Même si, de la voix de Ko Yamamoto, conseiller technique pour Honda Motor Europe, les Japonais n’excluent pas cette technologie pour les véhicules plus lourds à l’avenir, l’hybridation « auto-rechargeable » est peut-être bien le premier atout de ce nouveau HR-V. Sur papier, ça émet davantage de CO2 qu’un plug-in hybride (PHEV) équivalent mais, dans la pratique, tout dépend l’utilisation qu’on en fait.

Et surtout, les particuliers sont-ils vraiment prêts pour brancher une prise ? Pas certain, et ce ne sont pas les dernières études sur le sujet qui nous contrediront…

Une boîte « artificielle »

Concrètement, le groupe motopropulseur du Honda HR-V provient de la Jazz e:HEV : un moteur à essence 1,5 litre est associé à deux moteurs électriques (un générateur et un propulseur). Mais l’ensemble a été boosté, passant des 109 chevaux qui équipent la Jazz à une puissance totale de 131 chevaux et un couple de 253 Nm. Le secret ? Le nombre de cellules de la batterie a été augmenté de 25 %, permettant un stockage et un déploiement de la puissance électrique supérieurs.

Honda HR-V e:HEV test drive

Car oui, il s’agit bien d’un déploiement électrique ! Seul le moteur électrique entraîne les roues avant du HR-V. D’ailleurs, pour limiter les frictions mécaniques, les véhicules e:HEV de chez Honda n’ont pas de boîte CVT. Derrière l’appellation « eCVT » se cache en fait la modulation de l’ampérage du moteur électrique selon la puissance fournie par le moteur thermique. Quant aux passages de rapports, ils sont « simulés ». On vous passe les détails d’ingénieur mais cette technologie est bien différente de la concurrence, et Honda assure que c’est la plus économe.

Sous les 4l/100km sans forcer

Avant de confronter ce nouveau HR-V à ses concurrentes dans la pratique, ce dont nous sommes sûrs est que notre essai a demandé 5,5l/100 km, soit pile ce qu’annonce Honda. Mais sur la moitié des 112 km parcourus, nous avons réussi à obtenir une consommation de 4,2l/100km, en descendant même brièvement à 3,4l/100km, sans forcer !

Honda HR-V e:HEV test

L’autoroute, comme toujours, a fait remonter notre consommation globale mais, en ville, le moteur thermique ne se réveille que très rarement. Alors, oui, on croit les ingénieurs Honda quand ils parlent d’un véhicule électrique à assistance thermique. Heureusement, car le 1.5 se montre bruyant à forte charge. Il s’agit vraiment du seul point parfois dérangeant (selon la conduite qu’on adopte) mais pour le reste, le HR-V est très plaisant à emmener, avec un châssis qui rassure en toutes circonstances.

Style et habitacle méconnaissables 

Cela ne vous aura pas échappé : les lignes du nouveau HR-V, au profil de SUV coupé, n’ont plus grand-chose à voir avec l’ancien ! Idem à l’intérieur. Même s’il reste quelques plastiques disgracieux qu’on peut aisément rayer, notamment sur le volant, un seul coup d’œil suffit pour voir la montée en gamme des matériaux et de l’assemblage, surtout sur le dernier niveau de finition « Advance Style » (à partir de 35.480 € TVAC).

Honda HR-V e:HEV interieur

Bien que mon confrère essayeur et moi-même n’ayons jamais trouvé la position de conduite parfaite, l’espace pour 4 adultes est très appréciable. En revanche, la place arrière centrale servira pour dépanner ou pour un enfant. Les « magic seats » des places arrière, dont l’assise se surélève pour charger des objets encombrants, font un peu oublier ce petit défaut.

2021 Honda HR-V e:HEV achterbank

Mais là où on doit vraiment féliciter Honda, c’est pour avoir enfin un système d’info-divertissement agréable, ainsi qu’un tableau de bord semi-numérique dans lequel il est simple de naviguer ! En plus, toujours aux alentours de la planche de bord, les ouïes d’aération proposent un nouveau mode « diffusion d’air » qui permet de ne pas tout prendre dans la figure. Encore un détail très apprécié !

Conclusion

Bien qu’il ne soit ni parfait, ni le meilleur marché de sa catégorie (àpd 30.480€ TVAC), le Honda HR-V e:HEV nous a convaincus. C’est un choix malin pour qui n’est pas encore prêt à brancher une prise, mais recherche des consommations réellement basses. 

Honda HR-V e:HEV 2021

Le HR-V e:HEV : fiche technique

Moteur : 4 cyl. essence, hybride ; 1.498cc ; 131ch ; 253Nm.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto eCVT.

L/l/h (mm) : 4.340/1.790/1.582

Poids à vide (kg) : 1.380

Volume du coffre (l) : 335

Réservoir (l) : 40

0 à 100 km/h (sec.) : 10,6

Prix : 30.480 € TVAC

Puissance : 131 ch

V-max : 170 km/h

Conso. mixte : 5,4 l/100km

CO2 : 122 g/km

Note de la rédaction

Points forts

  • Belle montée en gamme
  • Consommation réelle
  • Look
  • Astuces de rangement (magic seats)

Points faibles

  • Position de conduite perfectible
  • Sonorité du moteur en charge
  • Place centrale arrière

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé