Essais auto

ESSAI Jeep Compass e-Hybrid : mieux sans prise de courant ?

Jeep fait également sa part pour l’électrification du groupe Stellantis, avec des modèles uniquement électrifiés dans un avenir proche. Le Compass, par exemple, est désormais également disponible en version hybride auto-rechargeable. Un bon choix ?

Écrit par Alain De Jong | 13/05/2022

La transition vers les voitures électriques a commencé, mais à l’heure actuelle, elle est encore principalement le fait des clients professionnels qui remplacent plus fréquemment leurs voitures de fonction. Ceux-ci disposent également d’un budget plus important que la moyenne des conducteurs privés. Une voiture entièrement électrique ou hybride rechargeable a un prix plus élevé que tout le monde ne peut pas se permettre. « L’écologie coûte cher » est un slogan bien connu dans le secteur automobile…

Hybride léger et économique

Jeep Compass 2022

Publicité

L’approche de Jeep consistant à proposer, à côté du Compass 4xe hybride rechargeable, qui coûte au moins 46.590€, une variante mild-hybrid un peu plus simple, qui n’est entraînée que par les roues avant et qui coûte 37.540€, est donc certainement une bonne chose. Cette version remplace les modèles équipés des moteurs à essence 1,3 litre habituels et promet d’être environ 15% plus propre et plus économique. Cela est rendu possible par l’utilisation d’un nouveau moteur à essence 1,5 litre de 130 ch et 240 Nm, qui reçoit l’aide d’un moteur électrique de 20 ch et 55 Nm intégré dans la transmission automatique à double embrayage à sept rapports DCT.

Ce système 48V donne au moteur à combustion un coup de pouce électrique au démarrage et permet une brève conduite électrique à basse vitesse : par exemple, lors de manœuvres de stationnement ou de la conduite au pas dans une circulation urbaine dense. Il s’agit d’une assistance électrique simple et limitée, mais elle est efficace puisque la consommation annoncée de 6,1 l/100 km est tout à fait réalisable dans la réalité.

Et dans l’utilisation quotidienne, il est bien sûr pratique de ne jamais avoir à brancher le Compass e-Hybrid pour obtenir ce résultat. En revanche, un hybride rechargeable comme le Compass 4xe offre des valeurs de CO2 et de consommation de carburant très basses, mais qui ne peuvent être atteintes que si le conducteur s’applique à recharger la voiture à tout moment. Ceux qui ne le font pas ou ne peuvent pas le faire parce qu’ils ne disposent pas d’une borne de recharge à la maison ou ailleurs verront leur consommation monter en flèche.

Jeep Compass

Sur la route, les 130 ch de l’e-Hybrid s’avèrent suffisants et l’appoint électrique permet un démarrage assez vif de la voiture. Mais bien sûr, à l’accélération, on remarque la différence avec le 4xe plus puissant qui développe 190 ou 241 ch. Aujourd’hui, cette puissance est certainement suffisante pour les trajets quotidiens, où l’on est de plus en plus confronté aux limitations de vitesse et aux radars tronçons.

Vraie Jeep

Jeep

La bonne nouvelle est que l’esprit Jeep est toujours intact dans le Compass. Toutefois, dans le contexte de la jungle urbaine dans laquelle la plupart d’entre nous se déplacent, il n’y a pas besoin de quatre roues motrices ou de systèmes tout-terrain sophistiqués. En outre, la version spéciale Upland offre quelques détails agréables comme l’impression cool sur le capot, les accents noirs sur le toit et les jantes et les revêtements de sièges en matériau durable (Seaqual).

À bord, le Compass offre beaucoup d’espace pour toute la famille avec un coffre pouvant contenir de 438 litres à 1.387 litres lorsque les sièges arrière sont rabattus. Le conducteur a une vue dégagée sur le tableau de bord, sur lequel la tablette de 10,1 pouces placée au centre attire immédiatement l’attention. L’utilisation des fonctions embarquées et du système d’infodivertissement est ainsi très intuitive.

Jeep Compass e-Hybrid

La seule fausse note concerne les systèmes d’aide à la conduite (en particulier le système de surveillance active de la trajectoire) qui deviennent parfois assez intrusifs alors qu’ils ne sont pas du tout nécessaires.

Conclusion

La Jeep Compass e-Hybrid est une nouvelle variante intéressante de la gamme, qui, avec sa forme légère d’électrification, contribue à une conduite plus efficace et plus économique, sans compromettre le plaisir de conduire ni faire grimper le prix. De plus, le « feeling Jeep » est préservé, ce qui est un atout pour le passionné.

Jeep Compass

Jeep Compass e-Hybrid : spécifications

Moteur : hybride, 1.5 essence 130 ch et 240 Nm + moteur électrique 20 ch et 55 Nm

Transmission : sur les roues avant

Boîte de vitesses : automatique robotisée à 7 vitesses

L/L/H (mm) : 4,394/1,819/1,624

Poids à vide (kg) : 1,475

Volume du coffre (l) : 438-1 387

Capacité du réservoir (l) : 55

0 à 100 km/h (sec.) 10,0

Vitesse maximale : 193 km/h

Consommation de carburant WLTP : 6,1 l/100 km

CO2 : 138 g/km

Prix : 37.540 euros

Taxe de mise en circulation : Flandre : 277,99€ ; Wallonie et Bruxelles : 495€

Taxe de circulation : Flandre : 203,39€ ; Wallonie et Bruxelles : 248,95€

Ecomalus Wallonie : 0€

Note de la rédaction

Points forts

  • Prix d'achat raisonnable
  • Consommation favorable
  • Vraie Jeep

Points faibles

  • Faible puissance
  • Systèmes d'aide à la conduite intrusifs

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé