Essais auto

ESSAI Kia Sorento PHEV : Avec ou sans prise ?

Il y a quelques mois, nous avions découvert le nouveau Kia Sorento dans une version hybride simple très convaincante. Et si on lui met une prise, ça marche aussi ?

Écrit par Laurent Zilli | 27/07/2021

Pour rappel, nous avions à peu près tout aimé du nouveau Sorento hybride : son look de balaise prêt à tout, son intérieur aussi recherché que son extérieur (ce qui n’est pas toujours le cas chez Kia), son espace, son confort général, son niveau technologique (y compris quelques coquetteries qu’on ne trouve habituellement que dans le haut de gamme allemand), et surtout l’efficacité inattendue de son système hybride classique. Nous avions en effet relevé 5,6l/100km en ville, et à peu près 8l/100km sur autoroute, ce qui était plus qu’honnête pour un gros bébé de ce genre.

Pas de sacrifice

Kia Sorento PHEV

Voici donc le Sorento PHEV, dont le système a toujours pour base le 1.6 essence 180ch, mais auquel on associe cette fois un moteur électrique plus puissant (total : 265ch) et de plus grosses batteries. Kia annonce une autonomie électrique moyenne de 56 km, voire 70 en conduite uniquement urbaine. Bonne nouvelle pour les familles : les grosses batteries n’impliquent aucun sacrifice pratique, puisqu’on a toujours les 7 places et le coffre colossal. Assez rare parmi les plug-in pour être souligné.

Kia Sorento PHEV koffer coffre

Le confort général est lui aussi évidemment préservé, et même augmenté, du fait des nombreux kilomètres effectués dans le silence de l’électrique. Si nombreux que ça, les kilomètres ? Voyons-voir…

Voyons-voir…

En fait, le bilan énergétique du Sorento PHEV est un peu mitigé. Sur un parcours composé de 30% d’autoroute et de 70% de ville, nous avons tiré 60 km des batteries, ce qui est bien, sans être remarquable. Puis les 60 km suivants ont été effectués sans recharger, en mode hybride, et le total de 120 km livre une moyenne de 4,1l/100km. Là encore, c’est acceptable, mais il y a des systèmes plug-in plus efficaces. Enfin, sur autoroute, les 170 kg de plus par rapport au Sorento hybride simple ont leur impact : 9l/100km, si on fait gaffe.

Kia Sorento PHEV interieur

Conclusion

L’atout du Sorento est d’être un des rares PHEV 7 places du marché. Mais avant de le préférer à son frère hybride simple, mieux vaut bien réfléchir à l’usage qu’on en fera, et s’assurer qu’on amortira ses 7.000 euros de plus.

Kia Sorento PHEV 2021

Kia Sorento PHEV : fiche technique

Moteur : 4 cyl. turbo essence, hybride plug-in, 1.598cc ; 265ch ; 350Nm.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : manuelle 8 rapports.

L/l/h (mm) : 4.810/1.900/1.695

Poids à vide (kg) : 1.910

Volume du coffre (l) : 809 – 1.988

Réservoir (l) : 67

0 à 100 km/h (sec.) : 8,7

Prix : 55.590 € TVAC

Puissance : 265 ch

V-max : 193 km/h

Conso mixte : 1,8 l/100km

CO2 : 39 g/km

Note de la rédaction

Points forts

  • SUV charismatique
  • Habitacle stylé et cossu
  • Niveau technologique
  • Peu de concurrence (7 places, coffre)

Points faibles

  • Bilan énergétique mitigé
  • 7.000 euros plus cher qu'un hybride simple

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures