Essais auto

ESSAI Lexus NX 450h+ : Un cran plus haut

Pour la première fois, une Lexus reçoit une motorisation hybride rechargeable. L’honneur revient à la seconde génération du NX, le véhicule le plus vendu de la branche luxueuse de Toyota.

Écrit par Laurent Zilli | 24/11/2021

Depuis le début des années 2000, Toyota s’est taillé une réputation de leader en matière de motorisations hybrides. Sans surprise, les Lexus en ont profité, ce qui a rendu la marque plus forte sur le marché des véhicules professionnels.

Mais voilà, avec l’électrification croissante et des normes de pollution de plus en plus contraignantes, le groupe automobile japonais se devait d’aller plus loin dans l’électrification de ses voitures. Depuis quelques mois, c’est chose faite avec le RAV4 plug-in hybride, qui partage à présent ses organes avec le nouveau Lexus NX. Ce qui fait de lui le premier modèle de la marque de luxe à utiliser cette solution technique.

Apparences trompeuses

Lexus NX 450+ Sport

Le nouveau NX a beau ressembler à l’ancien, il est en réalité complètement différent. Elaboré sur la nouvelle plateforme modulaire GA-K de chez Toyota, il gagne 2 cm en longueur et autant en largeur, et sa ligne évolue vers plus de dynamisme.

Extérieurement, on le reconnait à sa calandre plus verticale et dont le motif de la grille a été redessiné. Les feux adoptent une signature visuelle façon boomerang et l’arrière reçoit un bandeau lumineux sur toute la largeur, qui surplombe le nouveau logo Lexus en toutes lettres.

Lexus NX450+

L’évolution de l’habitacle est quant à elle bien plus spectaculaire, avec une planche de bord numérique qui voit l’apparition d’un écran central de 9,8 pouces, voir même de 14 pouces lorsque le véhicule est équipé du Link Pro. Orienté vers le conducteur, celui-ci bénéficie d’une définition élevée qui le rend visible même en plein soleil.

Lexus NX menu

Pour le reste, le NX est équipé pour la première fois de l’assistant vocal « Hey Lexus », peut recevoir en option un affichage tête haute, une système audio Mark Levinson à 17 haut-parleurs (sur NX 350 uniquement), et son volant est équipé de commandes tactiles pratiques pour naviguer dans les différents menus.

On peut également citer la présence d’un éclairage d’ambiance offrant un choix de 64 couleurs et l’apparition d’un système d’ouverture de portes électrique qui est assorti d’un système empêchant tout accrochage lors de leur ouverture si des véhicules approchent par l’arrière.

Lexus NX 450+ interior

Comme d’habitude chez le constructeur, la finition est de haut niveau et les matériaux de bonne qualité. Offrant une capacité de 545 litres, le coffre a grandi et dispose de trois parties sous le plancher pour le rangement des câbles de chargement.

Lexus NX trunk koffer coffre

Deux mécaniques

Pour la seconde génération du NX, modèle Lexus le plus populaire d’Europe, Lexus a opté pour deux choix mécaniques. Il y a tout d’abord le NX 350h, hybride simple de 244 chevaux, équipé d’un moteur thermique de 2,5 litres associé à un groupe propulseur électrique.

Puis vient la grande nouveauté : le NX 450h+, version plug-in du SUV forte de 309 chevaux. Partageant son bloc de 2,5 litres avec l’hybride, elle dispose d’une batterie d’une capacité de 18,1 kWh placée dans le plancher, qui annonce une autonomie de 69 à 76 km sur parcours mixte et qui permet de rouler jusqu’à une vitesse de 135 km/h en mode 100% électrique.

Cette version est équipée d’origine de la transmission intégrale électrique E-Four, également disponible en option sur la 350h. Comme d’habitude chez Toyota, la transmission à variation continue (CVT) est de mise.

Confort avant tout

Lexus NX 450+

Malgré sa présentation sportive et un châssis complètement revu pour plus d’efficacité, le NX 450h+ demeure orienté vers le confort, à moins d’opter pour la finition F Sport qui propose plus de fermeté.

Très discrète (à condition de ne pas accélérer trop fort sous peine de « mouliner », merci la boîte CVT), la mécanique offre une poussée linéaire continue. En utilisation normale, l’autonomie électrique est loin d’être ridicule et semble être très proche des chiffres annoncés, de quoi effectuer la majorité des trajets du quotidien.

Conclusion

Avec son style plus affirmé, sa motorisation plug-in convaincante et son autonomie électrique intéressante, le Lexus NX a de beaux atouts qui se payent malheureusement au prix fort. Ce qui pourrait lui porter préjudice face à une concurrence généralement meilleur marché de quelques milliers d’euros.

Lexus NX 2021

Lexus NX 450h+ : fiche technique

Moteur : 4 cyl., essence, hybride plug-in, 2.487cc ; 306ch ; 497Nm.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : CVT 8 rapports.

L/l/H (mm) : 4.660/1.865/1.660

Poids à vide (kg) : 1.990

Volume du coffre (l) : 545

Réservoir (l) : 55

0 à 100 km/h (sec.) : 6,3

Prix : 67.290€ TVAC

V-max : 200 km/h

Conso. mixte : 1,1l/100km

CO2 : 26 g/km

Note de la rédaction

Points forts

  • Look plaisant
  • Habitacle agréable
  • Motorisation plug-in convaincante
  • Autonomie électrique

Points faibles

  • Prix élevé
  • Comportement un peu pataud
  • Moteur bruyant en accélération
  • Commande vocale lente

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé