Essais auto

ESSAI Mercedes-AMG GLE 53 Coupé : Digne d’AMG ?

Celui qui pense AMG, pense à une Mercedes à propulsion arrière : brutale, difficile à dompter et incroyablement impressionnante. En 2021, ils vendent toujours de tels modèles AMG mais la marque propose également des éditions dites civilisées. Un bel exemple est la Mercedes-AMG GLE 53 4Matic+, que vous pouvez acheter en tant que SUV ou SUV-coupé. Mieux qu’un diesel ou qu’un hybride rechargeable ? Digne d’AMG ? J’ai voulu en savoir plus.

Écrit par Joris Bosseloo | 04/08/2021

Pour cet essai, nous avons pris le volant d’un GLE AMG 53 Coupé. Sous son capot se cache non pas un V8 mais un 6 en ligne bi-turbo avec “seulement” 3 litres de cylindrée. Pas vraiment petit, mais pas énorme non plus vu la taille et le poids (2,3 tonnes…) de ce colosse. A l’époque, on y aurait au moins mis un 8 cylindres.

Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé, 2019Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé engine

Heureusement, les ingénieurs ont prévu une puissance assez importante, à savoir 435 ch. Cela devrait fournir un minimum d’étincelles. Un V8 est également toujours possible, plus précisément avec 4 litres de capacité et 571 ou 612 ch à disposition. Ce duo équipe les GLE 63 AMG et 63 AMG S et constitue le top 2 des trois moteurs à essence disponibles pour le GLE Coupé. Si vous en voulez un autre, vous devrez commander un GLE SUV soit en diesel (2 versions disponibles) soit en hybride rechargeable (1 version).

Finition au top, mais…

Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé, 2019Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé interieur

Au lieu d’appuyer immédiatement sur l’accélérateur, nous avons d’abord inspecté l’intérieur. Il n’y a pas de quoi se plaindre. Sur le plan technologique, cette Mercedes est à jour et la qualité de la finition et le choix des matériaux sont magistraux. Avec autant de gadgets, il a fallu chercher un peu au début, mais on s’habitue rapidement aux commandes générales.

Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé, 2019Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé dashboard

À l’avant, le GLE Coupé est confortable ; à l’arrière, il l’est moins. Cela est bien sûr dû à la ligne de toit inclinée, qui réduit l’espace intérieur par rapport au GLE “normal”.

Et le coffre ?

Avec 655 litres de capacité, le coffre du GLE Coupé est suffisamment grand pour une utilisation quotidienne normale, mais moins spacieux (et moins pratique) que l’espace de chargement du GLE SUV, qui atteint 690 litres et donne une sensation moins exiguë sur la banquette arrière, pour un prix nettement inférieur. Dans la même version AMG, le GLE coûte 25.168 euros de moins. C’est difficile à comprendre.

Mercedes GLE Coupé koffer coffre

Pour un GLE AMG 53 Coupé, invariablement équipé de la transmission intégrale 4Matic+, Mercedes demande 110.110 euros. Beaucoup d’argent pour cette version d’entrée de gamme en ce qui concerne les moteurs essence, même si on la compare au diesel le moins cher (85.789 euros) ou à la seule hybride rechargeable (95.106 euros). Il ne reste plus qu’à savoir si notre voiture d’essai vaut le prix supplémentaire considérable ainsi que le cachet AMG.

Trop bien élevé ?

Pour aller droit au but : le GLE 53 AMG (Coupé), un “mild hybrid” 48V d’ailleurs, est plutôt sage pour une AMG. En effet, nous avons cherché en vain le “petit truc” qui rend les modèles AMG si désirables.

Mercedes GLE E53 AMG Coupé

Ce SUV-coupé est rapide, certes, mais il ne vous fait pas sentir qui est le boss et manque de la brutalité que nous avons toujours associée au célèbre préparateur Mercedes. Ne vous attendez donc pas à un rugissement puissant du six cylindres. Ceux qui veulent entendre un vrai monstre doivent commander le V8 et être prêts à payer plusieurs milliers d’euros de plus (mais au moins pour une voiture qui a beaucoup plus de caractère).

Mais un SUV plus “modeste”, c’est mieux, non ?

Je pense que oui. On peut même se demander si cela a un sens de vendre des SUV AMG. On pourrait dire que non, en raison de la combinaison de la consommation de carburant et des émissions et parce qu’un colosse aussi puissant ne sera jamais une vraie voiture de sport. Mercedes a fait tout son possible pour rendre le comportement routier aussi homogène que possible, ce qui est facile et confortable pour le conducteur et ses occupants, mais cette voiture ne se sent jamais vraiment sportive.

D’autre part, il est impressionnant de voir comment l’électronique du GLE 53 éradique toutes sortes d’erreurs sans se mettre en travers, mais bien sûr les lois de la physique ne sont jamais entièrement de son côté en raison de son centre de gravité élevé et de son poids. Pensez au freinage, aux virages…

Conclusion

La Mercedes-AMG GLE 53 Coupé est rapide (0-100 km/h en 5,3 secondes, vitesse de pointe limitée à 250 km/h), se comporte très bien pour un SUV de 2,3 tonnes et correspond parfaitement à l’image du “SUV Coupé branché et premium”.

Cependant, il est difficile d’accepter qu’il coûte beaucoup plus cher que le SUV GLE, plus pratique et doté du même groupe motopropulseur, et qu’il ne donne pas l’impression d’être un véritable AMG digne de ce nom. Malgré sa puissance (435 ch) et son couple (520 Nm) considérables, nous n’avons pu nous empêcher de penser qu’il s’agit avant tout d’une voiture marketing.

Si nous avions le choix, nous achèterions un GLE diesel ou hybride rechargeable, laisserions la boîte automatique à 9 rapports faire tout le travail et économiserions plusieurs milliers d’euros. Sans parler de la forte consommation (10,7l/100km et 242 g/km de CO2 selon les normes WLTP) et des taxes élevées. Vous pouvez en lire plus sur ce sujet ici.

Note de la rédaction

Points forts

Points faibles

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé