Essais auto

ESSAI Jeep Compass : Le meilleur est à l’intérieur

La Compass a largement contribué à la spectaculaire croissance de Jeep en Europe depuis 5 ans. Au moment de la mettre à jour, le constructeur a donc pris soin de bien faire les choses.

Écrit par Laurent Zilli | 09/05/2021

La Jeep Compass plaît. Et comme on ne peut pas dire qu’elle ait pris de l’âge, Jeep a été bien inspirée de ne pas toucher – ou à peine – à son look. La face avant a été redessinée totalement mais de façon à peine perceptible, tandis qu’à l’arrière, on s’est contenté d’assombrir les blocs optiques.

Plus actuelle

Bref, on n’a changé que ce qui était nécessaire : l’intérieur. Non que la qualité laissait à désirer, mais la présentation générale, directement influencée par la technologie, avait pris un vrai coup de vieux. Toute la planche de bord a été revue autour de l’élément principal : le nouvel écran central, qui cadre maintenant avec les canons actuels. Y a pas à dire, ça change radicalement la perception, d’autant que tout le reste (meuble de bord, nouvelle console, nouveau panneau de clim, nouveau volant, nouveau tableau de bord numérique) est parfaitement harmonieux.

Jeep Compass interior

Limite un peu vieillot dès son lancement, l’intérieur de la Compass devient du coup l’un des plus réussis de la catégorie. Cette refonte s’accompagne bien sûr d’une revalorisation technologique : nouveau système multimédia plus intuitif et plus rapide, et surtout nouvelles aides à la conduite, autorisant une conduite autonome de niveau 2.

Jeep Compass cluster

Nouveaux moteurs

Enfin ça bouge un peu sous le capot : le 1.6 diesel est maintenu et porté à 130 chevaux (+10) ; on retrouve la version plug-in 4Xe 190 ou 240 chevaux déjà introduite l’année dernière et maintenant, le 1.3 essence turbo servant de base à la plug-in est proposé seul, en remplacement du 1.4 turbo. Il développe 130 chevaux avec boîte manuelle, 150 avec la double-embrayage. C’est cette dernière version que nous avons essayée et ce que nous retenons, c’est que le nouveau moteur offre un agrément en effet supérieur. Il est plus silencieux, plus disponible à bas régime, et plutôt moins gourmand. Seul bémol : son accord avec la boîte auto est encore perfectible.

Conclusion

Look préservé, intérieur moderne et mécaniques pour tous les goûts… La Compass n’a pas fini d’être un des best-sellers européens de Jeep. Et tant qu’à rouler en SUV, autant s’adresser à une marque légitime dans le domaine.

Jeep Compass

Jeep Compass 1.3 T4 150 DDCT fiche technique

Moteur : 4 cyl. turbo essence, 1.332cc ; 150ch de 5.500 à 6.100 tr/min ; 270Nm à 1.560 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto double-embrayage 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.404/1.879/1.629

Poids à vide (kg) : 1.505

Volume du coffre (l) : 388 – 1.298

Réservoir (l) : 55

0 à 100 km/h (sec.) : 9,2

Prix : 32.990 € TVAC

Puissance : 150 ch

V-max : 199 km/h

Conso. mixte: 6,6 l/100km

CO2 : 152 g/km

Autres motorisations

1.3 130 : 130ch ; 6,6l/100km ; 192km/h ; 28.490€ TVAC

1.6 MJD : 130ch ; 5,2l/100km ; 194km/h ; 32.990€ TVAC

4Xe 190 : 190ch ; 1,9l/100km ; 183km/h ; 44.590€ TVAC

4Xe 240 : 240ch ; 1,9l/100km ; 200km/h ; 47.390€ TVAC

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé