Essais auto

ESSAI Seat Leon : La carte de la seducción

Écrit par Maxime Pasture | 09/07/2020

Chaque marque du groupe VW a désormais dégainé ses armes du segment des compactes. Et si vous cherchez de l’audace et un look qui fait se retourner les piétons, c’est clairement vers la chica Leon qu’il vous faut aller !

Déjà en photos, les nouvelles courbes de la Leon donnaient envie ! Mais la voir pour la première fois en vrai accentue encore cet effet. La calandre et les feux avant plongent vers le sol, semblant vouloir attaquer la route, et puis, il y a cette nouvelle signature lumineuse arrière qui, de nuit, permettra à cette Leon de quatrième génération d’être reconnue au premier coup d’œil ! Cela dit, même de jour, de nombreux passants se retournent sur la belle Espagnole.

En résumé, si vous la comparez aux nouvelles Audi A3, VW Golf et Skoda Octavia, qui reposent toutes sur la même plateforme MQB Evo, c’est indéniablement la Seat qui a enfilé la robe la plus sexy !

Seat Leon 2020

Trop tactile ?

La Leon n’a pas que du style, puisque technologie et motorisations sont identiques pour tous les modèles. Il y a bien quelques différences côté équipement, et donc côté tarif, et chaque habitacle présente aussi quelques nuances. Et sur ce plan, on a des choses à redire sur la Leon. Il faut trop souvent passer par l’écran tactile central du tout nouveau système multimédia, notamment pour la climatisation. Pourquoi l’A3 est-elle la seule de la bande à avoir gardé des boutons pour régler ne fut-ce que l’intensité de la ventilation ? Quelques commandes (radio et autres) sont accessibles via le volant multifonctions mais une molette de navigation sur le tunnel central aurait été la bienvenue, surtout quand on voit l’espace disponible autour de la nouvelle commande de boîte automatique ! Les ingénieurs nous répondront peut-être qu’ils misent beaucoup sur leur nouvel assistant vocal (dites « Hola » pour le mettre en service), qui permet de contrôler moultes fonctionnalités… Mais tout de même.

Seat Leon 2020 interior

Pour le reste, le nouveau système multimédia se montre assez intuitif, moderne, agréable à l’oeil et surtout hyper connecté ! Seat prévoit même de développer de nouvelles applications au fur et à mesure afin « d’améliorer encore l’expérience utilisateur ». Enfin, le Digital Cockpit, encore plus personnalisable qu’auparavant, se contrôle aisément du bout des doigts via le volant multifonction.

Au bonheur des passagers

Plus basse (- 3 mm) et moins large (- 16 mm), la quatrième génération de Leon a gagné en longueur (+ 86 mm pour la berline, + 93 mm pour le break) et en empattement (+ 50 mm). De quoi accueillir confortablement les passagers arrière, même sur la place centrale, pas trop rehaussée par rapport aux deux places extérieures. Le coffre de la berline n’a par contre pas gagné en volume – toujours 380 litres –, contrairement au break qui bénéficie de 30 litres en plus (620 litres). Maintenant que tout le monde est bien installé, permettez-nous de vous emmener sur la route.

5 technos moteurs !

En Belgique, l’importateur a retenu les motorisations suivantes pour le lancement : 1.0 TSI 90 ou 110ch, 1.5 TSI 130 ou 150ch, 2.0 TDI 115 ou 150ch, et enfin le nouveau 1.5 eTSI à hybridation légère qui, étonnamment, consomme davantage sur papier que le 1.5 TSI sans hybridation (voyez notre cadre « Autres motorisations »). OK, il ne s’agit que de 0,1l/100km mais il faudra vérifier ça dans la pratique, surtout compte tenu de l’écart de 2.700 euros entre ces deux motorisations. Mais il est vrai que la boîte auto DSG est livrée d’office sur la 1.5 eTSI.

Seat Leon 2020 static

Les motorisations hybrides rechargeables arriveront fin 2020, tout comme les pures sportives Cupra Leon d’ailleurs. Et pour le Salon de Bruxelles 2021 (on croise les doigts pour qu’il ait lieu, celui-là !), les 1.0 eTSI à hybridation légère et 1.5 TGI au CNG viendront encore renforcer le catalogue. La Leon sera ainsi le premier modèle du constructeur espagnol à proposer jusqu’à cinq technologies différentes !

FR : suspensions spécifiques

Pour notre essai, nous avons retenu le 2.0 TDI 150ch avec la finition FR plus sportive, qui reçoit d’ailleurs un réglage de suspensions spécifique. Ajoutons que notre modèle d’essai était équipé des jantes « Performance » de 18’’ optionnelles. Résultat : la nouvelle Leon est remarquable d’efficacité, incisive dans toutes les situations. Mais avec ces jantes et la suspension FR, la filtration de certaines aspérités de la route laisse quelque peu à désirer. Heureusement, les bons sièges ne font pas remonter cette information jusqu’aux lombaires ! L’amortissement adaptatif optionnel n’est donc vraiment pas indispensable.

Seat Leon 2020 rear

Mis à part un léger manque de filtration donc, tout est parfaitement calibré et le moteur se montre plein à tous les étages en plus d’être économe (4,3l/100km en WLTP, 4,6l/100km lors de notre essai). Le sélecteur de mode (Eco, Normal, Sport) est quasiment inutile tant la Leon fait « tout bien » en position normale. En revanche, les conseils d’éco-conduite sont beaucoup plus poussés qu’autrefois : on a quasiment l’impression que derrière le tableau de bord virtuel se cache un instructeur qui écrit ses conseils en temps réel !

Habitacle interactif

Vous vous en doutez, la Leon hérite de bon nombre d’assistances et là aussi, tout semble bien calibré. Il est même possible de laisser la voiture dépasser seule sur autoroute avec le régulateur de vitesse adaptatif enclenché, à condition de mettre le clignotant. Mention spéciale pour l’avertisseur d’angle mort qui apparaît non plus sur le rétroviseur extérieur mais bien en plus grand format, à l’intérieur de l’habitacle, juste au-dessus des poignées de porte, calqué sur les diodes de l’éclairage d’ambiance optionnel. C’est plus voyant et donc encore plus efficace. Bien vu Seat !

Leon

Notre modèle d’essai affichait 31.325€ TVAC de base, 36.165 avec les options. À ce prix-là, on peut s’offrir une Ford Focus ST EcoBlue diesel plus amusante à emmener. Mais d’un autre côté, si on équipe une Golf comme notre Leon, on dépasse les 40.000€. Le tarif nous semble donc correct et le plus important, c’est qu’avec pareil équipement, la Leon les vaut amplement !

Conclusion

Agréable à regarder et à conduire, dotée de toute la technologie qu’on peut souhaiter (ou pas), cette 4e Leon ne peut que faire mieux que sa devancière, qui s’était tout de même écoulée à plus d’un million d’exemplaires !

Seat Leon 2020 red

La Leon 2.0 TDI 150 FR en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl. turbo diesel ; 1.968cc ; 150ch de 3.000 à 4.200 tr/min ; 360Nm de 1.700 à 2.750 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto DSG 7 rapports.

L/l/h (mm) : 4.368/1.800/1.456

Poids à vide (kg) : 1.371

Volume du coffre (l) : 380

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 8,6

Prix : 31.325 € TVAC

Puissance : 150 ch

V-max : 218 km/h

Conso. mixte : 4,3l/100 km

CO2 :  114 g/km

Les autres motorisations 

TSI 90 : 90ch ; 5,3l/100km ; 183km/h ; 21.210€ TVAC

1.0 TSI 110 : 110ch ; 5,2l/100km ; 197km/h ; 21.900€ TVAC

1.5 TSI 130 : 130ch ; 5,4l/100km ; 213km/h ; 24.340€ TVAC

1.5 TSI 150 : 150ch ; 5,5l/100km ; 221km/h ; 24.985€ TVAC

1.5 eTSI mHEV : 150ch ; 5,6l/100km ; 221km/h ; 27.685€ TVAC

2.0 TDI 115 : 115ch ; 4,1l/100km ; 201km/h ; 24.585€ TVAC

Réseaux sociaux

N'hésitez pas à partager cet article

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Trouvez votre voiture aujourd'hui

SEAT Leon neuves à vendre sur Gocar.be


Trouvez votre voiture aujourd'hui

SEAT Leon d'occassion à vendre sur Gocar.be

Prix SEAT Leon neuves avec options et équipement de séries

ALHAMBRA

Seat

ALHAMBRA

A partir de 31.990 €

ARONA

Seat

ARONA

A partir de 18.790 €

ATECA

Seat

ATECA

A partir de 22.660 €

Professionnels à la une

Liste des concessionnaires SEAT Leon

Nos partenaires