Elle a changé de nom

Au début de son développement, la Porsche Taycan portait le nom de Mission E. Il s’agissait en réalité de l’appellation du projet, même si nous avons longtemps cru que Porsche conserverait ce nom pour son modèle 100% électrique. Taycan signifie « jeune cheval fougueux ». Pourtant, on a bien affaire à des kW ! Plus de 440 très exactement !

Electrique, mais testée sur circuit

Qu’elle soit 100% électrique ou non, une Porsche reste une Porsche. Et la marque compte bien le prouver au monde entier au vu du nombre de tours d’essai réalisés sur la célèbre boucle Nord du Nürburgring.

Sa version prototype arbore des échappements

En analysant les clichés de ce modèle dans son état de prototype, on constate que Porsche a voulu brouiller les pistes. En effet, depuis ses premières apparitions sur route, la Taycan montre presque fièrement de fausses sorties d’échappement entourées de chrome. Une première pour une voiture électrique ! Bien entendu, la version de série devrait s’en séparer.

Elle veut détrôner Tesla

Près de 600 chevaux dans sa version la plus puissante (les rumeurs évoquent différents niveaux de puissance), quatre roues motrices, 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes, plus de 500 km d’autonomie, 100 km d’autonomie récupérés en 4 minutes seulement : ces chiffres doivent donner des sueurs froides à la Model S de Tesla qui reste une référence en matière d’autonomie et de performances.

Elle crée de nombreux emplois

Rien qu’avec ce modèle, Porsche a prévu de créer plus de 1.200 nouveaux emplois à Zuffenhausen, sans parler de nouvelles collaborations avec des fournisseurs spécialisés en technologie électrique…