Interviewé par notre confrère britannique Chris Harris, David Clark, ancien directeur de McLaren, a affirmé qu’un break BMW M5 de la série E34 avait été équipé il y a 25 ans, du V12 qui allait ensuite être embarqué dans les McLaren F1. Destinée à servir au développement de ce moteur, ce « prototype » a été construit dans le but de passer inaperçu dans la circulation.

Avec une puissance de 627 ch, ce break devait être impressionnant à conduire. Selon Clark, cette M5 pour le moins unique n’aurait pas été détruite après les essais et serait à l’abri des regards dans une collection privée. Quoi qu’il en soit, nous serions curieux de l’essayer !