Marché auto

5 voitures qui ont sauvé leur marque

Écrit par Stéphane Monsin | 22/11/2020

De nombreux constructeurs, un temps en grandes difficultés financières, ne doivent leur salut qu’à un modèle qui leur a permis de sortir la tête de l’eau. En voici cinq parmi les plus représentatifs…

Volkswagen Golf I

GTI

Au début des années 70, Volkswagen cherche un second souffle car la Coccinelle ne se vend plus très bien et les tentatives de renouvellement de la gamme (Type 3, 411/412, etc.) se soldent par des échecs. En 1974, la Golf arrive et révolutionne la marque avec des choix techniques inédits (traction, moteur refroidi par eau…) et une image plus jeune.

Peugeot 205

205

Après son intégration dans le groupe PSA à la fin des années 70, Peugeot est à la recherche d’image. Proposant des produits extrêmement classiques, la firme au lion change son fusil d’épaule en 1985 en lançant la 205 qui connaît tout de suite un succès incroyable.

BMW 700

700

À l’agonie au milieu des années 50 suite à quelques modèles (501, 503 et 507 et Isetta) qui ne sont pas bien vendus, BMW est presque en faillite lorsque la 700 est présentée au Salon de Francfort en 1959. Simple, jolie et fiable, la voiture sauve le constructeur in extremis.

Aston Martin DB7

DB7

Actionnaire majoritaire d’Aston Martin depuis 1987, Ford devient propriétaire de la marque en 1994. À cette occasion est lancée la DB7, premier modèle réellement moderne de la marque depuis une bonne dizaine d’années. Relativement abordable (pour un Aston du moins), elle se vendra à plus de 7000 unités jusqu’en 2004. Un record pour la marque !

Bentley Continental GT

Continental GT

Avant son rachat par le groupe VW, Bentley produisait environ 1000 voitures par an. Avec la Continental GT qui combinait la technologie allemande et le savoir-faire britannique, c’est le carton ! La première année de son lancement, la Conti se vend à 6.896 exemplaires ! Well done…

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Nos partenaires