DS 9 : 5 détails chocs à son sujet

Avec la DS 9, PSA entend donner un nouveau souffle au haut de gamme après lequel l’industrie automobile française court depuis de longues années. Entre rationalisation des coûts et grandes ambitions, la marque voit les choses en grand. Voici 5 détails qu’il faut savoir sur la nouvelle grande berline.

DS 9 : 5 détails chocs à son sujet

1. Des passagers choyés

Empruntant des dessous de Peugeot 508 allongés, la DS9 profite d’un empattement très généreux de 2,9 mètres duquel profitent directement les passagers arrière. Ceux-ci disposeront de beaucoup d’espace aux genoux, détail dont sont particulièrement friands les Chinois aisés à qui s’adresse en priorité la voiture.

2. Made in China

DS n’en fait pas un mystère : sa nouvelle berline qui veut incarner l’art de vivre à la française sera assemblée en chine, même pour les marchés internationaux. La 9 sera en effet produite à Shenzhen ; un choix que défend le groupe pour des raisons commerciales.

3. Un confort « Citroën »

Non cette DS 9 ne fait pas revivre la suspension hydropneumatique de son illustre aïeule. Mais elle étrenne un nouveau dispositif prédictif baptisé DS Active Scan Suspension. Celui-ci utilise une caméra à l’avant du véhicule pour surveiller l’état du revêtement à venir et adapter l’amortissement en temps réel pour notamment absorber les nids de poule de manière imperceptible pour les occupants. Un système qui aura fort à faire sur nos routes belges !

4. 30.000 exemplaires par an

Selon plusieurs médis français, DS tablerait sur des ventes annuelles de 30.000 unités pour son nouveau modèle. Un chiffre ambitieux, pour ne pas dire complètement utopiste, quand on sait que la jeune marque a vendu 56.000 exemplaires de ses DS 3 et DS 7 Crossback en 2019, pourtant positionnés sur des segments plus porteurs. Rappelons-nous aussi qu’à l’époque, Citroën tablait sur 20.000 ventes de C6 par an. Seules un peu plus de 23.000 unités furent produites… en 8 ans de carrière. C’est dire le challenge qui attend la DS 9.

5. Des détails haut de gamme

Pour mettre toutes les chances du côté de sa berline, DS a soigné les détails. Plus que le chrome à profusion, ce sont surtout les matériaux et inserts choisis qui soulignent le luxe : cuir Nappa sur l’ensemble du tableau de bord, Alcantara et même une montre B.R.M au sommet de la console centrale.