Nouvelles voitures

Hongqi E-HS9 : la fausse Rolls-Royce chinoise qui arrive en Europe

Hongqi, la marque préférée du parti communiste en Chine, lance un nouveau modèle qui ressemble furieusement à une Rolls-Royce pur jus. Un scandale ? Non, car c’est totalement voulu et… attendu. Explications. 

Écrit par David Leclercq | 26/10/2021

Le chinois Hongqi – qui signifie drapeau rouge en mandarin – est en réalité une marque satellite du groupe FAW et c’est aussi la préférée du parti communiste chinois, à commencer par le président Mao Zedong. La marque existe en effet depuis plusieurs décennies, mais elle a subi une transformation complète ces dernières années qui a mis fin à la très classique CA770, même si celle-ci existe encore par l’intermédiaire de la H5 et de son style rétro.

Hongqi E-HS9 SUV

Publicité

Désormais, les Hongqi arborent un style moderne tout en rondeur et en puissance dont cette E-HS9 qui a l’air d’être une copie conforme du Rolls-Royce Cullinan. Mais c’est normal, car le designer de Hongqi n’est autre que Giles Taylor, l’ancien directeur du style de… Rolls-Royce !

Depuis 2019

Giles Taylor officie aux commandes du style de Hongqi depuis 2018. Le SUV E-HS9 existe depuis 2019 en Chine et il prend les traits d’un grand SUV de luxe, mais au mode de propulsion 100% électrique – en Chine la transition vers la voiture électrique est plus amorcée que chez nous.

Hongqi E-HS9 SUV

Cette voiture qui revendique 6 ou 7 places est proposée avec deux packs de batterie d’une capacité de 84 kWh ou 99 kWh, ce qui laisse avec des autonomies théoriques de respectivement 396 km et 465 km. En recharge rapide, ces packs acceptent une puissance allant jusque 110 kW, ce qui n’est pas vraiment brillant compte tenu du statut du véhicule. L’engin est à 4 roues motrices grâce à deux moteurs qui, ensemble, fournissent 429 ch dans le modèle de 84 kWh et jusqu’à 543 ch pour la version 99 kWh (qui signerait un 0-100 km/h en 4,9 s).

En Norvège

Hongqi E-HS9 SUV

Si Hongqi existe depuis de nombreuses années en Chine, la marque n’était pas encore commercialisée ailleurs. Mais ça aussi, c’est du passé puisque les modèles seront désormais aussi vendus en Europe et notamment en Norvège qui est le pays par excellence de la voiture électrique. Hongqi a d’ailleurs annoncé que le premier stock de E-HS9 était en route et que les Norvégiens seraient certainement conquis par « avec son luxe et son charme orientaux uniques ».

Reste à évoquer les prix : comptez 63.500 euros pour le modèle de base et 80.000 euros pour le haut de gamme. Pas cher pour rouler dans une (presque) Rolls-Royce !

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé