Les radars n’ont jamais autant flashé !

Deux millions de contraventions pour excès de vitesse distribuées en six mois : c’est le record historique atteint en Belgique au cours du premier semestre de l’année. Cela représente 11.325 infractions constatées quotidiennement !

Les radars n’ont jamais autant flashé !

Les 2.066.930 PV dressés au cours des six premiers mois de 2019 sont loin d’être harmonieusement répartis sur le territoire belge. 1.494.324 d’entre eux ont été dressés en Flandre, soit 7,7% de plus que sur la même période l’année dernière ; 430.375 (+0,7%) en Wallonie, et 142.226 à Bruxelles, en hausse notable de 28%.

Une différence que déplore Benoît Godart, le porte-parole de l’institut VIAS, interrogé par nos confrères de Sud Presse : « On est mal parti en Wallonie. Le nombre de tués a augmenté de 35 en 2019 au sud du pays. Il faut régler le problème de la chaîne répressive ». Selon lui, il n’est pas normal que la province de Liège n’ait rapporté « que » 95.065 infractions quand sa voisine Namur, moitié moins peuplée, en a comptabilisé 121.048.

A en croire le porte-parole, il ne faut pas y voir une relative sagesse au volant des Liégeois, mais bien une répression lacunaire : « Ce n’est pas la première fois que les indicateurs sont mauvais à Liège. On observe cela aussi pour d’autres types d’infractions. Est-ce que les policiers sont surchargés et donc font moins de contrôles ou le parquet donne-t-il des consignes ? Il faut déterminer où le bât blesse au niveau de la répression ».

Cette augmentation signifie-t-elle que les Belges roulent plus vite et sont moins respectueux des limitations qu’auparavant ? Peut-être pas, ou en tout cas pas seulement. On peut aussi y voir l’effet de la multiplication des contrôles de vitesse, ainsi que du nombre de zones à vitesse limitée.

Image : M. Minderhoud