Coronavirus : Les normes CO2 vont-elles être assouplies ?

Il semble que la crise du coronavirus serait un prétexte pour certaines puissances de ce monde ou constructeurs automobiles pour tenter de modifier les normes CO2…

Coronavirus : Les normes CO2 vont-elles être assouplies ?

Aux Etats-Unis, le président Trump profiterait de la crise du Covid-19 pour modifier les normes en matière de rejets qui ont été fixées sous l’ère Obama. Selon certaines sources, l’actuel président des Etats-Unis envisagerait de ramener l’objectif de diminution moyenne de la consommation du parc automobile entre 2021 et 2026, de 5 à 1,5%.

De son côté, l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobiles) a demandé à la Commission Européenne un report de la date butoir pour atteindre les émissions de CO2 fixées par celle-ci. Parmi les constructeurs les plus revendicateurs, on peut citer FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSA (Peugeot, Citroën et Opel). Cependant, il semble qu’il y ait des désaccords au sein même de l’ACEA : les constructeurs allemands qui ont dépensé beaucoup d’argent pour atteindre cet objectif, ne seraient pas d’accord avec cette éventualité. Les ONG militant en faveur de l’écologie ne l’entendent également pas de cette oreille ! Cette demande assez opportuniste de l’ACEA ne risque pas de redorer l’image de l’industrie automobile, souvent pointée du doigt pour être en partie responsable de la pollution atmosphérique…