Selon l’Institut Vias, deux arguments principaux sont avancés pour justifier le choix de ces emplacements : le premier concerne la vitesse excessive et le second concerne la proximité d’une école. On note aussi qu’une demande sur vingt vise à installer un radar sur les itinéraires alternatifs proposés aux utilisateurs de Waze pour éviter les bouchons.

Le 10ème marathon de la vitesse aura lieu les 17 et 18 octobre prochains, mais l’ensemble des syndicats policiers menacent de ne pas participer et de boycotter cette action de contrôle de la vitesse. Une action de grève est déjà prévue le 28 septembre.