Actualité

Tesla développerait-il un modèle “hybride” ?

Écrit par Stéphane Wamat | 11/05/2020

L’équipe de recherche sur les batteries de Tesla travaille sur un « range extender ». Contrairement à ce qui s’est déjà vu par le passé sur les BMW, il ne s’agira pas d’un moteur thermique…

Les chercheurs de l’équipe « batteries » de Tesla ont récemment publié les résultats d’un test qui pourrait devenir un prolongateur d’autonomie concluant. Au lieu d’utiliser un petit moteur thermique comme BMW l’a fait dans la i3 Rex, Tesla est en train de développer une sorte de seconde batterie composée de cellules de lithium-fer, résultant de l’application de graphite sur le lithium. Ce composé présente l’avantage d’avoir une densité d’énergie de 20% supérieure à celle des batteries traditionnelles.

Selon le magazine , cet ajout permettrait une autonomie supplémentaire d’environ 300 km. Cependant, la batterie supplémentaire ne peut être utilisée que sporadiquement car elle s’use plus facilement lors des chargements/déchargements. Si cette étude ouvre une porte dans l’amélioration de l’autonomie des voitures électriques, il ne faut toutefois pas espérer une application en série dans les mois qui viennent car les recherches n’en sont qu’à leurs débuts. De telles batteries pourraient rendre les voitures électriques plus pratiques car elles pourraient effectuer de longues distances.

Mots-clés

Lire aussi

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures