Buzz

Des Golf GTI « illégales » retirées de la circulation

Le week-end dernier, une patrouille de la zone de police de Geel-Laakdal-Meerhout a repéré un trio de voitures tunées qui faisaient trop de bruit. En Flandre, on parle de « knalpotterreur » (traduction : terreur de pot d’échappement), ce qui est une raison suffisante pour une mise à la fourrière.

Écrit par Joris Bosseloo | 11/05/2022

Deux des voitures, toutes deux de type Volkswagen Golf GTI, causaient des nuisances sonores, selon les agents. Le site web RTV mentionne les « pops & bangs », un terme désignant les systèmes d’échappement équipés d’un logiciel qui provoque de fortes détonations lorsque l’on relâche l’accélérateur (en raison de l’entrée d’essence dans l’échappement). À Gand, une voiture a également été mise à la fourrière pour une raison similaire il y a environ deux mois.

Non conforme

Les pots d’échappement sport en question sont décrits comme « non conformes », tout comme les kits de tuning qui donnent aux voitures un aspect plus musclé. En d’autres termes, elles ne passent pas le contrôle technique et ne sont pas autorisées à reprendre la route tant que les modifications nécessaires n’ont pas été apportées (et que les conducteurs n’ont pas reçu une carte verte d’un centre de contrôle technique).

Publicité

autokeuring

Non assuré

Les conducteurs des deux VW tunées n’ont pas eu beaucoup de chance, mais la palme revient au troisième conducteur qui n’était pas assuré. Il a été contrôlé parce qu’il avait commis plusieurs infractions au code de la route. « Il roulait trop vite, a effectué un dépassement par la droite et n’a pas utilisé de clignotant ».

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé