Électrique

Pourquoi de nombreux Californiens sont retournés à l’essence

Écrit par Joris Bosseloo | 05/05/2021

La revue scientifique Nature Energy a souligné qu’environ 1 Californien sur 5 qui conduisait une voiture électrique a entre-temps opté à nouveau pour un modèle à essence. S’agit-il d’un signal d’alarme pour l’Europe ou la situation est-elle différente aux États-Unis ? Plus d’explications !

L’État américain de Californie a toujours joué un rôle de pionnier en matière de . Il suffit de penser à la Toyota Prius qui, peu après son lancement, a été acclamée par de nombreuses stars hollywoodiennes telles que Leonardo DiCaprio, Tom Hanks, Julia Roberts, Danny DeVito et Cameron Diaz, à l’ex-gouverneur Arnold Schwarzenegger qui a depuis longtemps changé son fusil d’épaule (et se fait photographier avec Greta Thunberg), et bien sûr à , le constructeur automobile qui ne construit que des voitures électriques et dont le siège se trouve dans ce qu’on appelle le ‘Golden State’.

Le smog devait partir

Los Angeles et par extension la Californie voulaient déjà se débarrasser du gros problème de smog il y a des années, ce qui explique le changement de mentalité de ses politiciens et de ses habitants. En outre, de nombreux progressistes vivaient déjà dans les grandes villes de l’État, San Francisco en tête.  Cependant, il apparaît aujourd’hui qu’environ 20% des (désormais anciens) propriétaires de voitures électriques ont échangé leur véhicule contre un modèle à essence, rechargeable ou non (PHEV, dont on sait qu’). Savoir que fait sourciller.

Quel est le problème ?

Selon la majorité de ces 20%, le changement est lié à l’insuffisance des . Cela n’est pas comparable avec la Belgique, par exemple, puisque le réseau américain fonctionne à 120 volts au lieu de 230 volts. En d’autres termes, il faut deux fois plus de temps qu’ici pour charger un véhicule électrique à partir d’une simple prise murale. Si les Américains veulent accélérer une telle session de charge, ils doivent utiliser une (toujours en 240V seulement) ou un chargeur rapide comme le Tesla Supercharger (480V). Ils doivent donc être beaucoup plus patients que nous, et vu que est beaucoup plus bas qu’ici, il n’est pas surprenant qu’un conducteur de voiture électrique sur cinq ait à nouveau opté pour le combustible fossile.

Mots-clés

Lire aussi

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures