Essais auto

ESSAI Kia Sportage PHEV : Le marché fleet en ligne de mire

Commercialisé depuis peu, le Kia Sportage est un véhicule séduisant sous tout rapport. Cependant, il lui manquait une version plug-in hybride pour attirer une clientèle professionnelle. Le constructeur coréen l’a bien compris et a réagi promptement.

Écrit par Maxime Hérion | 26/03/2022

Quel chemin Kia a parcouru seulement en quelques années ! D’une marque qui produisait des voitures très convaincantes mais manquant cruellement de personnalité, elle s’est hissée au sein des marques les plus estimées du moment, la preuve avec le récent titre « Car of the Year » décerné au crossover électrique EV6.

Traversant une période faste, le constructeur vient également de se distinguer récemment avec la cinquième génération du Sportage qui tranche particulièrement avec le passé. Fini le SUV à la ligne « gentille » et trop lisse, place à un design ultramoderne que l’on doit à l’équipe du belge Luc Donckerwolke.

Publicité

Plus percutant, le Kia est également plus qualitatif avec un habitacle du même acabit que sa robe, faisant la part belle aux matériaux de qualité et bénéficiant d’une ergonomie bien étudiée avec de nombreuses commandes physiques et numériques.

ESSAI Kia Sportage PHEV Mais que reste-t-il aux SUV « premium » ?

De plus, l’équipement n’a rien à envier au segment « premium » tant il est riche avec, de série, le système Keyless, les jantes de 17 pouces, la caméra de recul, l’assistance de maintien de trajectoire ou encore le système multimédia.

Kia Sportage PHEV 2022

Pour ses débuts, le Sportage disposait d’une large palette de mécaniques essence, diesel et hybride. Ne manquait plus qu’une proposition hybride rechargeable pour séduire une clientèle professionnelle qui cherche une déductibilité fiscale la plus importante possible. Kia vient désormais de corriger le tir.

Proposition unique

Avec sa nouvelle motorisation hybride rechargeable, le Kia Sportage revendique des émissions de l’ordre de 26 g/km de CO2 et une consommation moyenne de 1,1 l/100 km. Equipé d’une batterie d’une capacité de 13,8 kWh, il revendique une autonomie de 70 km en mode électrique. Sous le capot, on retrouve le bloc essence 1.6 T-GDI de 180 ch associé à un moteur électrique de 91 ch, ce qui donne une puissance combinée totale de 265 ch et 350 Nm.

ESSAI Kia Sportage PHEV Mais que reste-t-il aux SUV « premium » ?

Bénéficiant d’une transmission intégrale, le Kia est équipé d’une boîte automatique à 6 rapports. Capable de passer de 0 à 100 km/h en 8 secondes, le Sportage fait preuve d’un embonpoint conséquent avec 1.830 kg à vide.

Placées sous la banquette arrière et dans le fond de coffre, les batteries ont un impact minimal sur la capacité de ce dernier qui passe de 562 à 540 litres, un chiffre qui reste encore tout à fait honorable.

Kia Sportage PHEV 2022 coffre koffer

Bénéficiant d’une transmission intégrale, le Kia est équipé d’une boîte automatique à 6 rapports. Lors de notre essai, nous avons pu prendre le volant de la GT Line, l’exécution la plus sportive et la mieux équipée, bénéficiant de suspensions plus fermes et d’une direction plus directe.

Gestion intelligente

Séduisant sur papier, le Sportage PHEV l’est également sur la route. Gratifiant ses passagers d’un fonctionnement silencieux et fluide, il s’adapte à tous les styles de trajets avec ses différents modes de fonctionnement et le tout, dans un grand confort très appréciable. Même si son autonomie en mode zéro émission ne semble pas dépasser un peu plus de 50 km en réalité, il bénéficie d’une gestion intelligente des flux en position Hybride qui lui permet de fonctionner principalement à l’aide du moteur thermique avec un appui léger de l’électrique.

Cela lui permet d’effectuer de longs trajets sans vider la batterie sur les premiers kilomètres, puis de faire exploser la consommation comme beaucoup d’hybrides rechargeables. Durant notre essai dans ces conditions, celle-ci a tourné autour des 7l/100 km. Exécution GT oblige, l’amortissement est assez ferme, ce qui n’est pas vraiment utile au vu de son tempérament assez placide. Cependant, il faut reconnaître que son look est très attirant, tout comme sa dotation « toutes options » à laquelle rien ne manque.

Bon positionnement

Kia Sportage PHEV 2022 charge

Le temps où les Kia étaient très abordables est lui aussi révolu ! Cependant, le rapport prix-prestations est toujours intéressant puisque le Sportage hybride rechargeable est disponible à partir de 45.990 € dans la finition pure, ce qui le place plutôt bien parmi les concurrents que sont le Peugeot 3008 PHEV, la DS7 Crossback E-Tense ou le Volvo X40 Recharge. Pour l’exécution GT de notre véhicule d’essai, la facture s’élève à 49.490 €, un supplément justifié au vu de l’équipement pléthorique dont elle dispose.

Conclusion

Pas de doute, Kia a tapé dans le mille avec le Sportage qui révèle tout le potentiel de la marque dans cette version hybride rechargeable. Si vous recherchez un SUV à usage professionnel agréable à regarder et à utiliser, il est celui qu’il vous faut !

Kia Sportage PHEV

Kia Sportage PHEV : Fiche technique

Moteur : 1.6 Essence + moteur électrique ; 265 ch ; 265 Nm (essence) et 264 Nm (électrique).

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : automatique 6 rapports.

L/l/H (mm) : 4.515/1.865/1.645

Poids à vide (kg) : 1.830

Volume du coffre (l) : 540

Réservoir (l) : 42

0 à 100 km/h (sec.) : 8,2

V-max : 191 km/h

Conso. mixte : 1,4l/100 km

CO2 : 31g/km

Prix : 45.990€

Taxe de mise en circulation :  Flandre : 46,23€ ; Wallonie et Bruxelles : 123€.

Taxe de circulation : Flandre : 147,05 Wallonie et Bruxelles : 296,60€.

Ecomalus (Wallonie) : 0€

Note de la rédaction

Points forts

  • Look réussi
  • Finition
  • Gestion hybridation intelligente

Points faibles

  • Prix élevé
  • Performances
  • Coffre réduit

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures