Qu’il est loin le temps où la police disposait de Porsche 911 pour ses brigades d’intervention. Depuis de nombreuses années, les modèles choisis par les autorités se sont considérablement assagis, préférant berlines et breaks, voire SUV pour coller à la tendance actuelle.

Certaines brigades viennent toutefois d’investir dans des voitures plus puissantes, comme l’ont souligné nos confrères de Sud Presse. On apprend ainsi que 7 nouvelles Volvo V90 rejoindront cette année encore l’escadron de la Police de la Route qui en compte déjà 39 exemplaires. Puissance des suédoises : 320 chevaux tout de même ; sans doute pas de trop pour compenser le poids du matériel supplémentaire (rampes de signalisation, etc) embarqué. Cette division possède en outre 31 Audi A4 et une Octavia RS (220 ch).

La Skoda a d’ailleurs été plébiscitée par plusieurs sections locales de la Police ; c’est le cas de Charleroi et de la zone de police de la botte du Hainaut. Toutefois, il semblerait que celle-ci se sépare déjà de son exemplaire pour cause de… taxes trop élevées ! Somme à laquelle s’ajoutent les frais de formation des conducteurs à la conduite à haute vitesse, indispensable pour l’exercice de leur fonction.

Gand, Liège et Jemeppe-sur-Sambre ont en revanche préféré se tourner vers les SUV. La ville flamande teste en ce moment des Tiguan pour envisager de remplacer leurs Combi à terme. La cité des Princes-évêques a équipé son Peloton Anti Banditisme de deux BMW X5 de 305 ch ; véhicule également choisi par la petite commune namuroise, en complément d’une Série 3 xDrive. Et n’oublions surtout pas les deux Tesla Model S de la police de Zaventem, un duo électrique capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes seulement. Vous voilà prévenus !