Marché auto

La cybersécurité des automobiles progresse trop peu

Manifestement, les avancées des constructeurs sur le thème de la cybersécurité des voitures sont insuffisantes. C’est ce qu’il ressort d’une réunion de spécialistes de la cybersécurité qui met en garde, car les voleurs, eux, progressent rapidement…

David Leclercq David Leclercq | Publié le 04/07/2022 | Temps de lecture : 4 min

Le hacking des automobiles n’est pas une pratique nouvelle, mais elle prend logiquement de l’ampleur avec la multiplication de l’électronique et l’ère de la voiture connectée. Naturellement, quand on pense à du piratage, on pense aux clés de déverrouillage et de démarrage sans contact, mais ce n’est toutefois pas la principale cible des pirates. En effet, selon un colloque de spécialistes réunis à Lille récemment, le hacking des options semble avoir davantage la cote.

Pour ces spécialistes, le phénomène prend une nette ampleur et ce sont des milliers de voitures qui sont hackées chaque année. D’où l’intérêt de lister les procédures de hackings et les systèmes visés afin de mieux pouvoir les prévenir et, qui sait, même anticiper sur les futures attaques qui mettraient en œuvre de nouveaux moyens.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Opération simple

Il se trouve qu’il est paradoxalement de plus en plus facile de hacker une voiture si l’on en croit les forces de l’ordre qui prenaient aussi part au colloque. Les pirates œuvrent souvent avec un petit appareil acheté le plus souvent sur internet et qui permet de récupérer facilement le codage de la clé. Ce même appareil permet ensuite de reproduire le code, donc d’ouvrir la voiture, de la démarrer et de voler le véhicule.

Selon les spécialistes du hacking, le problème tiendrait surtout dans le désintérêt des constructeurs pour développer des solutions de protection. En effet, ceux-ci sont souvent avertis des problèmes de sécurité qui concernent leurs automobiles, mais, apparemment, bien peu s’en soucient et donc investissent pour protéger leurs systèmes, donc leurs clients. Récemment, l’ADAC (l’Automobile Club allemand) a réalisé un test pour démontrer le peu d’attention des constructeurs. Des hackers ont été conviés avec le matériel nécessaire et on leur a proposé de pirater 501 modèles du marché. Résultat : 95% des voitures testées ont été ouvertes et démarrées dans le moindre problème.

Bientôt un crash test cyber ?

La situation est donc alarmante et les experts à travers le monde souhaitent d’ailleurs qu’un « cyber crash-test » puisse devenir obligatoire lors de l’homologation d’une voiture, comme c’est le cas pour la protection des personnes aujourd’hui (sécurité). Ce qui ferait sens. On pourrait se poser la question de ce manque de suivi de la part des constructeurs. Mais la réponse semble en fait assez évidente : le risque est délégué aux assureurs, tout simplement. Or, parer au problème ne demande pourtant pas beaucoup de temps et d’énergie. Le monde des smartphones regorge en effet d’exemples pour éviter les cyberattaques ou les vols. Comme chez Apple par exemple qui permet de désactiver totalement une puce électronique grâce au système Kill Switch.

L’ère du « online » pose problème

Les choses vont encore évoluer dans les années qui viennent, à la fois pour les constructeurs ainsi que pour les voleurs. En effet, avec les voitures connectées, certaines options sont activables à distance, comme chez Tesla pour les versions évoluées de l’AutoPilot. Or, dans ce cas de figure, le hacking pose un réel problème à Tesla qui ne peut alors plus vendre cette très chère option. Ce qui représente un manque à gagner. C’est probablement cette nouvelle approche du « online » qui fera peut-être bouger les choses, car ce type de hacking affecte directement les finances des constructeurs. Oui, nos voitures (et nous, consommateurs) méritent bien plus d’attention sur ce volet que ce qui lui est consacré actuellement !

Partager l’article


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité