Marché auto

La Golf touchée par la pénurie de semi-conducteurs

La pénurie de semi-conducteurs n’épargne personne, pas même Volkswagen qui vient d’annoncer l’arrêt de la production de la Volkswagen Golf, son modèle le plus vendu. Et le modèle le plus vendu en Belgique !

Écrit par David Leclercq | 08/10/2021

Depuis 1974, la Golf est une véritable institution. C’est surtout vrai en Belgique où, malgré son prix qui grimpe à chaque nouvelle génération, reste le modèle le plus vendu avec près de 8000 unités écoulées chaque année (sur un total de 500.000 voitures environ).

Cela dit, ce n’est pas parce que la Golf est une star qu’elle est à l’abri des récents problèmes d’approvisionnement. En effet, la pénurie de semi-conducteurs, c’est-à-dire de puces pour piloter les écrans ou autres équipements électroniques, touche aussi Sa Majesté, la Golf. Volkswagen a avoué que la production de ce modèle phare serait affectée.

Publicité

Ralentissement de la production

La pénurie de semi-conducteurs touche déjà beaucoup de constructeurs qui ont du trouver des alternatives : faire patienter les clients pendant plusieurs mois ou troquer certains équipements électroniques contre des équipements traditionnels – c’est le cas chez Stellantis qui a opté par exemple pour un retour aux aiguilles pour les tachymètres en lieu et place des écrans.

Cette fois, c’est le tour de Volkswagen, un constructeur pourtant bien préparé. Le géant allemand a en effet annoncé qu’il fermait une partie des chaînes d’assemblage à Wolfsburg. Les employés passeront au chômage partiel sur un peu plus d’une semaine, car le constructeur ne peut plus assurer le rythme habituel de production.

Tous les modèles Golf

Golf Alltrack

Ce ralentissement qui pourrait encore s’accentuer dans les semaines qui viennent si les choses s’aggravent va impacter tous les modèles de la gamme, que ce soit la berline, le break ou les variantes sportives ou hybrides.

Volkswagen joue la transparence, annonçant que le Tiguan, mais aussi le Seat Tarraco pourraient être impactés. Le problème, c’est que les têtes pensantes de Volkswagen (et des autres marques) ne s’attendent pas à ce que cette pénurie se résorbe de sitôt. En effet, cette situation très tendue devrait perdurer jusqu’en 2023, soit pendant encore près d’un an et demi.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé