Marché auto

Plus de luxe pour Mercedes

Lors d’une conférence de presse, les dirigeants de Mercedes ont présenté la stratégie de la marque pour les années à venir. Celle-ci veut désormais se concentrer sur les modèles haut de gamme, ce qui implique un important remaniement de sa gamme.

Écrit par Maxime Hérion | 20/05/2022

« Ce qui a toujours été au cœur de notre marque est désormais également au cœur de notre stratégie : le segment du luxe » a déclaré Ola Källenius, président de CA de Daimler AG. « Nous affinons encore l’orientation de notre modèle économique et de notre portefeuille de produits afin de maximiser le potentiel de Mercedes-Benz, et ce même dans des conditions difficiles. Notre objectif de construire les voitures les plus désirables au monde est à cet égard fondamental ».

Ola Källenius

Publicité

C’est de la Côte d’Azur que la marque allemande a tenu une conférence de presse destinée à exposer sa stratégie pour les années futures. Désormais, l’accent va être mis sur les modèles les plus luxueux et les petites séries comme la Classe S revue et corrigée par feu le designer Virgil Abloh, qui ne sera produite qu’à 150 exemplaires. Dans cette même optique, Mercedes va lancer le programme « Mythos Series » qui prévoit la commercialisation de véhicules à très peu d’exemplaires, voir même des modèles uniques.

Mythos

Un peu vite en besogne

Certains de nos collègues belges ont annoncé directement la fin de la Classe A : il s’agit une déduction très (trop) rapide car Mercedes a simplement annoncé l’arrivée d’une nouvelle Classe E en 2023 et du SUV EQE fin de cette année. En ce qui concerne les modèles d’entrée de gamme, aucune décision concrète n’a été révélée. On sait juste que le choix de Mercedes compactes va être réduit de 7 à 4 modèles.

Il semble évident que le constructeur va simplifier son catalogue, ce qui n’est pas étonnant lorsqu’on voit le nombre de modèles différents proposés. Le choix des options va également être réduit, un poste qui coûte pour l’instant beaucoup d’argent à Mercedes qui veut atteindre à une terme une marge opérationnelle de l’ordre de 14%, alors qu’un groupe comme Stellantis était l’année dernière à 10,6%.

Vente on et offline

Mercedes va également réorganiser ses processus de vente qu’ils soient en ligne ou non, pour plus de fluidité. Le constructeur persévère également dans la création de « vitrines » comme l’AMG Store de Dubai ou l’atelier Maybach à Shanghai afin de proposer de nouvelles expériences d’achat à ses clients.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé