Sécurité routière

Des Tesla s’arrêtent soudainement sur l’autoroute

La NHTSA, l’agence américaine de sécurité routière, a reçu des plaintes de plus de 750 propriétaires de voitures Tesla qui ont soudainement et à plusieurs reprises freiné sur l’autoroute en conduite autonome. 

Écrit par Alain De Jong | 12/06/2022

La technologie de conduite autonome des voitures est encore en plein développement pour être 100% sûre et fiable, tant au niveau des voitures elles-mêmes que de l’infrastructure routière. Le fait que le chemin à parcourir est encore long est démontré par les incidents réguliers qui sont signalés lors des phases de test des nouveaux modèles ou dans la réalité, avec des véhicules dotés d’une fonction de conduite semi-autonome.

400.000 voitures Tesla concernées

Récemment, de nouveaux problèmes ont été observés sur les Tesla équipées du système Full Self-Driving (FSD), une fonction de conduite autonome. Plusieurs conducteurs ont remarqué que leur véhicule ralentissait soudainement et de manière répétée sur l’autoroute sans aucune raison. Il ne s’agit pas d’un incident isolé qui pourrait être considéré comme une maladresse du conducteur, car la NHTSA (l’agence américaine de sécurité routière) a déjà reçu plus de 750 plaintes de propriétaires de Tesla, rapporte le quotidien « The Guardian ».

Publicité

Dans tous les cas, il s’agirait des Model 3 et Model Y construits en 2021 et 2022. Cela signifie que potentiellement plus de 400 000 Tesla pourraient être affectées par ce problème. La NHTSA a donc ouvert une enquête sur ce phénomène de freinage d’urgence « fantôme » et a déjà remis à Tesla un rapport de 14 pages contenant plusieurs questions sur ces incidents : La fonction FSD était-elle activée à ce moment-là ? Les systèmes de freinage d’urgence ont-ils fonctionné correctement ? … L’institut cherche également à obtenir des vidéos des incidents et des données sur les véhicules impliqués pour faire la lumière sur cette affaire.

Radar enlevé

Plus de 750 Tesla ont été victimes de "freinages fantômes" sur les autoroutes.

Tesla n’a pas encore répondu aux rapports de la NHTSA. Cependant, les médias américains ont émis des hypothèses selon lesquelles les problèmes de freinage d’urgence n’ont rien à voir avec un problème logiciel de la fonction FSD, mais avec le fait que Tesla a retiré un radar des Model 3 et Model Y destinés au marché américain depuis 2021. Cela semble logique, puisque seules quelques années modèles devront faire face à ce problème.

Selon Tesla, les caméras actuelles seraient suffisantes pour que la fonction FSD fonctionne correctement. Toutefois, il existe également une théorie selon laquelle le système ne peut pas toujours faire correctement la distinction entre un objet et une ombre sur la route, ce qui entraîne une activation incorrecte du système de freinage d’urgence. L’affaire est donc toujours en cours d’investigation.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé