Actualité

Record d’amendes pour excès de vitesse en 2021

Au cours du premier semestre 2021, pas moins de 1,6 million d’amendes pour vitesse excessive ont été dressées rien qu’en Flandre. C’est un nouveau record et une augmentation de plus d’un tiers par rapport à 2015. Ces amendes servent-elles réellement la sécurité routière ou uniquement à remplir les caisses de l’État ?

Écrit par Alain De Jong | 22/11/2021

Ces chiffres étonnants ont été récemment publiés dans le journal De Zondag à l’occasion de la journée internationale des victimes de la route. Ils montrent qu’en Flandre, au cours des six premiers mois de cette année, 1.665.665 infractions pour excès de vitesse ont été dressées. Cela représente une augmentation de 530.159 rapports officiels ou une hausse de plus de 30 % par rapport à l’année de référence qui est 2015, selon un rapport de police cité dans le même article.

Ces chiffres à la fois spectaculaires et alarmants ont également été présentés à la ministre flamande de la mobilité, Lydia Peeters (Open VLD). Cette dernière a aussi été stupéfaite, mais elle a nuancé quelque peu les résultats en notant qu’en installant davantage de radars tronçons, les chances d’être pris étaient également supérieures.

La ministre souhaite néanmoins investir davantage dans la sécurité routière afin de réduire davantage le nombre de victimes sur nos routes. Pour cela, elle entend mettre un demi-milliard d’euros supplémentaires sur la table dès l’année prochaine. (lire plus en-dessous de la photo)

Lydia Peeters

Les radars-tronçons érigés en jackpots

En Flandre surtout, de nombreux investissements sont réalisés dans les radars-tronçons. Progressivement toutefois, les autres régions entendent aussi se mettre à jour et notamment Bruxelles qui a annoncé vouloir en installer davantage. La Wallonie reste à la traîne, mais cette tendance pourrait bientôt s’inverser. Et c’est assez logique, car les radars-tronçons sont efficaces pour limiter la vitesse des usagers de la route, mais ils contribuent aussi à remplir facilement les caisses de l’État.

Dans la ville de Bonheiden, les habitants l’ont d’ailleurs bien compris, puisque la commune va installer pas moins de 22 radars de tronçons qui couvriront pratiquement tout le territoire. Singularité : la gestion du système et la collecte des amendes pour excès de vitesse seront confiées à une entreprise privée qui dégagera elle aussi un joli bénéfice.

Ce contexte a généré de nombreuses réactions, tant de la part des citoyens que des politiciens. Et c’est aussi logique, car la question évidente qui se pose est la suivante : s’agit-il encore de sécurité routière ou d’une collecte d’argent ?

La plupart des contrôles de tronçons rapportent en effet des sommes importantes, car beaucoup usagers prêtent attention au premier portique sans se rendre compte que leur vitesse est en fait contrôlée sur l’ensemble du tronçon. L’issue, c’est l’amende. Et il risque d’y en avoir d’autres avant que la majorité des gens comprennent comment tout cela fonctionne.

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures