Ancêtres

Cette Ferrari Testarossa “restomod” est meilleure que l’originale

La Ferrari Testarossa revit grâce à l’Officine Fioravanti qui reproduit ici un modèle doté d’un V12 à 180°, mais poussé à 510 ch. Chaud devant !

Écrit par David Leclercq | 14/10/2021

La Testarossa est incontestablement l’une des Ferrari les plus emblématiques de l’histoire. Et ceci pour diverses raisons : son esthétique écrasée, son V12 ouvert à 180° et le fait qu’elle a été la vedette de la série originale Miami Vice (Deux flics à Miami) dans les années 1980. C’est probablement la somme de tous ces éléments qui ont motivé l’Officine Fioravanti pour lancer ce superbe restomod parfaitement fidèle à la voiture originale.

Ferrari Testarossa restomod

Cela dit, côté mécanique, l’Officine Fioravanti a pris quelques libertés. Car si l’enfin reconduit bel et bien un V12, la puissance de sortie est sensiblement supérieure puisqu’elle atteint 510 ch (et 600 Nm) au lieu des 390 ch (et 490 Nm) d’origine. Pour augmenter la puissance, les motoristes ont augmenté le régime maximal à 9000 tr/min (au lieu de 6750 tr/min).

Ferrari Testarossa restomod V12

De ce fait, les performances font un bon en avant et notamment la vitesse de pointe qui atteint ici les 323 km/h au lieu de 290 km/h pour la Testarossa d’origine. Cette augmentation des performances a nécessité un travail sur le châssis pour qu’il encaisse le surcroît de puissance. Il reçoit ainsi des barres antiroulis réglables ainsi que des amortisseurs Öhlins adaptatifs. De même, les pneumatiques ne sont plus ceux d’origine (introuvables d’ailleurs), mais des Michelin ou des Pirelli d’obédience résolument sportive.

Rétro et moderne

Ferrari Testarossa restomod 2021

Le style est conservé et il reconduit même les feux escamotables. Il fallait évidemment bien ça pour rester fidèle à la ligne magnifique née du crayon de Pininfarina.

Notons encore que cette Testarossa ne recourt pas aux techniques modernes de construction : elle renonce donc à la fibre de carbone pour utiliser les méthodes et les matériaux traditionnels de l’époque. Ce qui ne l’empêche pas non plus de peser 130 kg de moins que le modèle de 1984.

Ferrari Testarossa restomod rear

Les exigences en matière de sécurité et de confort ont tout de même poussé l’Officine Fioravanti à procéder à quelques aménagements. Ainsi, c’est un freinage Brembo qui est retenu pour l’occasion et qui est placé ici sous la surveillance d’un ABS réglable sur 12 modes pour ne pas perturber la conduite.

Ferrari Testarossa restomod interior

Autre aménagement : une connexion Bluetooth pour les téléphones portables, même si l’Officine Fioravanti a décidé de conserver pour la décoration un énorme téléphone portable, trait caractéristique des hommes d’affaires des années 1980.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé