Ancêtres

Comment préparer son oldtimer à passer l’hiver ?

Pendant la baisse saison, il est déconseillé de sortir les oldtimers pour d’évidentes raisons de préservation. Voici quelques conseils à suivre avant de remiser votre bijou.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 17/12/2020 | Temps de lecture : 5 min

Le retour des mauvais jours, de la pluie puis du gel, nécessite quelques démarches de la part des propriétaires de oldtimers. En effet, il est nécessaire de préparer les voitures ancêtres à passer l’hiver au chaud et surtout à l’abri des dégradations de la météo. Voici les quelques points à surveiller.

Le grand nettoyage… d’hiver !

Pour protéger son bien pendant la basse saison, il faut bien évidemment remise son automobile dans un endroit sec et protégé des intempéries, des voleurs, mais aussi des éventuels rongeurs qui peuvent rapidement occasionner des dégradations, notamment au système électrique. Avant de remise votre véhicule, nettoyez-le soigneusement, dans les moindres recoins pour le débarrasser des agents nocifs comme le goudron ou les points résiduels d’humidité qui pourraient dégrader la carrosserie ou la coque. Pensez aussi à aérer l’habitacle afin de prévenir des moisissures. Si vous souhaitez couvrir la voiture, n’utilisez pas de bâche trop épaisse qui aurait pour effet de stopper l’humidité ascensionnelle (celle qui chercherait à s’échapper du véhicule) et donc d’occasionner une nouvelle fois des dégâts. La règle : laisser respirer !

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Faire le(s) plein(s) 

Pour une préservation optimale contre la corrosion, il faut que les niveaux de fluides soient à leur maximum. Remplissez donc le radiateur d’antigel, mais aussi le réservoir d’essence à raz-bord pour là aussi éviter la formation de condensation et sa retombée dans le réservoir.

Batterie et pneus à bloc

Exposée au froid et non utilisée (donc non rechargée), la batterie souffre. Il ne faudra que deux ou trois semaines pour que celle-ci soit complètement hors service. Pensez donc soit à la débrancher et à la remiser au chaud (ce qui ne vous soustraira pas à la nécessité de la recharger de temps à autre) ou alors brancher là en continu directement sur un chargeur de maintien. En revanche, évitez de faire tourner le moteur quelques minutes sous prétexte de recharger la batterie. Il n’y a rien de plus néfaste. D’une part parce que cette opération sera largement insuffisante pour recharger la batterie et, d’autre part, parce que la mécanique trinquera compte tenu de ce que les pièces mobiles ne seront pas correctement lubrifiées. Enfin, pensez à gonfler les pneumatiques au maximum pour éviter qu’ils ne s’affaissent et que les carcasses ne s’abîment.

Ne suspendez pas d’office votre assurance

Dernier conseil : essayez dans la mesure du possible de ne pas suspendre votre assurance. En effet, pendant cette période, un vol n’est pas à exclure tout comme un dégât météorologique ou un incendie du bâtiment où l’engin est remisé. Tout cela n’arrive pas qu’aux autres.

Vous êtes à la recherche d’une belle voiture classique ? Allez sur Autoclassic.be

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité