Ancêtres

Oldtimers : quelle durée de vie pour les pneus ?

Écrit par David Leclercq | 13/01/2021

Un ancêtre ne s’utilise évidemment pas au même rythme qu’une voiture traditionnelle. Elle est chouchoutée et elle parcourt évidemment beaucoup moins de kilomètres aussi. Cela dit, les pneumatiques s’usent malgré tout, même lorsque la voiture n’est pas utilisée. Dès lors, il est utile de savoir quand en changer ?

Les oldtimers sont beaucoup moins sur la route que les autres et c’est logique. Ces petits bijoux doivent être respectés et choyés pour qu’ils conservent leur aspect historique ainsi que leur valeur. Dans ce cadre, le stockage de l’ancêtre doit être bien pensé, notamment pour conserver les pneumatiques qui supportent constamment le poids de la voiture. Il est essentiel que ceux-ci ne se déforment pas et qu’ils conservent leur essentielle élasticité le plus longtemps possible.

Des cales

La première règle pour conserver les pneumatiques est de faire reposer la voiture sur des cales lorsqu’elle est stockée, à l’arrêt. Dans le même temps, pensez aussi à conserver la voiture (et les pneus) à l’abri de la chaleur, de l’humidité, de la graisse et, plus encore, des rayons du soleil, dont les UV sont destructeurs pour le caoutchouc.

La règle : 10 ans maximum

Qu’ils soient usés ou pas, une seule règle prévaut pour l’utilisation des pneus oldtimers : une durée de vie de maximum 10 ans et ce même qu’ils semblent encore en bon état.

Pourquoi ?

D’une part parce que les suspensions d’une automobile ancienne sont moins sophistiquées, ce qui signifie que les pneumatiques seront davantage sollicités et, d’autre part, parce qu’après ce laps de temps, les polymères qui constituent les pneumatiques sont usés avec, à la clé, des capacités élastiques nettement amoindries. Cela se traduit notamment par l’apparition de craquelures sur les flancs voire de déformations, même si celles-ci ne sont pas toujours visibles. En outre, la plupart des oldtimers disposent encore de pneumatiques non tubeless, c’est-à-dire équipés de chambres à air, une partie « mécanique » de plus qui s’use également.

1,6 mm

Notez que la limite d’usage est, comme pour les voitures modernes, fixée à une profondeur de rainurage de 1,6 mm. Dans le même temps, le montage de pneus neufs impose aussi un rodage qui est sensiblement plus long que sur une voiture moderne : comptez de 200 à 300 km (contre une centaine pour les « modernes »).

Vous êtes à la recherche d’une belle voiture classique ? Allez sur Autoclassic.be !

Lire aussi

Mots-clés

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures neuves et d'occasion

Nos partenaires