Buzz

Pourquoi la justice belge vend des Ferrari et des Lamborghini ?

Le SPF Justice propose actuellement dix véhicules à la vente parmi lesquels quelques voitures sportives ou de luxe. Mais comment ces véhicules sont-ils arrivés dans les mains de notre gouvernement ?

Écrit par Nicolas Joannès | 25/06/2021

Parmi les nombreux objets actuellement vendus par le Finshop, on trouve de tout : électroménagers, vêtements, meubles ou véhicules. Dans ces véhicules proposés à la vente, certains sont accidentés, d’autres sont en bon état et d’autres encore se distinguent par leur caractère prestigieux. À l’image des dix lots de véhicules de collection qui sont actuellement proposés à la vente jusqu’à la fin du mois.

Quelle est l’origine de ces objets ?

Comme les autres objets proposés, ces voitures sont vendues par le Finshop pour le compte de l’État fédéral, des Régions et des Communautés. Comme l’explique Belga, il s’agit de biens qui ne sont plus utilisés par les autorités publiques, de biens saisis ou confisqués par la Justice ou par la Douane ou encore de biens issus de successions dévolues à l’État.

Quelles voitures exactement ?

Outre les très nombreux véhicules ordinaires proposés, on trouve ainsi actuellement quelques véhicules plus prestigieux. Notamment deux supercars mythiques de la fin des années 80, début des années 90 : les Lamborghini Diablo et Ferrari Testarossa. On peut aussi noter la présence d’une Ferrari 456 GT un peu plus récente et deux Porsche 928 ainsi que d’une Jaguar XJS. Trois Mercedes sont aussi proposées : une SL ainsi qu’une E500 Brabus et un G500 Brabus. Enfin, on trouve encore une BMW 850i.

Qui peut acheter ?

En tant que particulier, il ne sera pas possible d’accéder à la vente car celle-ci est réservée aux professionnels du secteur qui disposent d’un numéro de TVA. La vente par soumission se terminera le 30 juin ou le 1er juillet selon les véhicules. Au prix de vente final, il faudra ajouter 20% du prix d’adjucation. Il conviendra aussi de bien vérifier l’état des véhicules car beaucoup semblent avoir été laissés à l’abandon pendant quelques années.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé