Électrique

Les batteries Tesla pourraient-elles durer 100 ans ?

La longévité des batteries des voitures électriques est au cœur de toutes les attentions. Car, financièrement, c’est bien la partie la plus coûteuse de l’automobile. Cela dit, une équipe de chercheurs se veut rassurante et suggère même que des batteries pourraient fonctionner pendant… 100 ans. Vraiment ?

David Leclercq David Leclercq | Publié le 04/06/2022 | Temps de lecture : 2 min

Les batteries restent le talon d’Achille des voitures électriques : elles sont (trop) lourdes, coûtent très cher, se déchargent trop vite et ne se rechargent pas assez vite. En outre, elles constituent aussi un défi pour l’environnement, car, outre la matière première, il faut aussi dépenser beaucoup d’énergie, que ce soit lors de la phase de fabrication ou de recyclage.

Dans ce contexte, une batterie qui serait capable de supporter les cycles de charge et de décharge pendant plusieurs années et de manière beaucoup plus soutenue qu’aujourd’hui serait clairement la bienvenue. Pourtant, certains coups de com’ donnent à penser qu’une batterie, ça peut durer longtemps. Tesla est plutôt habitué à cela et le constructeur a même lancé des recherches sur le sujet avec Jeff Dahn qui est professeur au département de physique et des sciences de l’atmosphère et au département de chimie de l’université Dalhousie à Halifax, au Canada.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

100 ans plutôt que 1 million de km ?

Tesla Model 3

Dans un article récent publié dans Electrochemical Society, l’homme explique que, plutôt que de durer 1 million de kilomètres, la batterie pourrait plutôt durer… 100 ans !

Et pour y parvenir, le chercheur propose même une solution : il suffit d’augmenter la densité énergétique de la batterie tout au long de son existence. Pour Jeff Dahn, cette perspective ne serait d’ailleurs rien d’autre que la réalité. En effet, il explique que son équipe a pu obtenir des résultats tout à fait surprenants au moyen de batteries à base de nickel. Bien sûr, il faudrait que ces batteries puissent travailler dans un environnement idéal (25 C° notamment), mais selon lui, c’est possible.

Très concrètement, la chimie de ces batteries au nickel est assez proche de celle des batteries LFP (Lithium-Fer-Phosphate), mais leur densité énergétique serait simplement plus élevée.

Commercialement, tout cela est bien joué. Et médiatiquement aussi. Tesla a en tout cas renouvelé toute sa confiance dans l’équipe de Jeff Dahn avec une prolongation de contrat jusqu’en 2026. De quoi nous amener vers des voitures qui dureront 100 ans. Probablement pas, car ce serait alors la faillite assurée de tous les constructeurs ! En tout cas, c’est une très belle manière d’essayer de donner confiance en l’avenir. Les recherches sont en cours. Restons effectivement confiants, même si on sait que ce n’est jamais une solution unique qui l’emporte, mais un éventails de propositions de bon sens.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité