Essais auto

ESSAI Hyundai Santa Fe Hybrid 2021 : Plus qu’un face-lift

Parce que le précédent a été lancé en 2019, on se dit que ce Santa Fe se contente d’une mise à jour. Et pourtant, certaines marques parleraient de nouvelle génération pour moins que ça…

Écrit par Laurent Zilli | 16/09/2021

On peut même dire que si on ne parlait pas d’une marque sérieuse comme Hyundai, la mise à jour d’un modèle âgé d’à peine deux ans aurait quelque chose de suspect. Des retouches si rapides, ça cache quelque chose : une lacune, une erreur, un truc du genre. Et quelque part, ce n’est pas faux : le Santa Fe avait une petite lacune quelque part. Vous allez comprendre, mais chaque chose en son temps…

Massif

Voici donc le Santa Fe, évolution 2021. De prime abord, c’est effectivement un face-lift comme on en a l’habitude, et pas l’un des plus timides.

La face avant évolue très perceptiblement, devient plus massive, plus affirmée, grâce entre-autres à ce gros maillage de la calandre qui est loin de nous déplaire. Puis il y a le travail des blocs optiques, avec les phares proprement dit placés de part et d’autre de cette nouvelle calandre, tandis que les feux de jours les coiffent, leur faisant comme de gros sourcils pas contents, et les traversent. C’est à peu près tout pour l’extérieur, mais ce n’est déjà pas mal.

Hyundai Santa Fe 2021

Dans l’habitacle, c’est beaucoup plus significatif. Car si le dessin général de la planche de bord reste le même, tout ce qu’il y a autour a changé.

Devant le conducteur, il y a désormais un combiné d’instruments numérique. A la droite de ce dernier, il y a un tout nouvel écran tactile 10,25” en position tablette, débarrassé de ses deux colonnes de boutons disgracieux, qui faisaient un peu désordre dans un intérieur plutôt cossu.

Et un peu plus bas, il y a une toute nouvelle console. Une console flottante, sous laquelle on a dégagé un espace de rangement. L’explication est sur la console : des boutons remplacent le levier de commande de boîte, ce qui signifie qu’il n’y a plus de lien physique entre cette boîte et l’habitacle.

Résultat, l’ambiance à bord s’en trouve considérablement modernisée, et ce n’est pas que de la poudre aux yeux. Car l’équipement suit le mouvement vers le haut…

Hyundai Santa Fe SP1

Premium

Dans la liste d’équipements, on trouve en effet des choses semblant arriver tout droit du premium allemand. Il y a des gadgets anecdotiques, comme les « sons d’ambiance » proposés par le système multimédia. Feux de bois, jour de pluie, balade en forêt… Tout ce qu’il vous faut pour vous relaxer après une dure journée de boulot. Nous préférons nous détendre avec les Grosses Têtes, mais chacun son truc !

Et il y a aussi du plus tangible, comme le fait de pouvoir piloter le Santa Fe à distance, via la clé-télécommande, pour faire entrer et sortir le véhicule du garage ou d’une place de parking étroit.

Ce SUV n’effectuera pas seul de manœuvres complexes, comme le fait une Mercedes Classe S par exemple, mais il pourra tout de même légèrement tourner ses roues pour éviter un petit obstacle. Quoi qu’il en soit, c’est unique (à l’exception du cousin Kia Sorento) parmi les constructeurs généralistes.

Nouveau dessous

Hyundai Santa Fe 2021

Mais ce n’est pas tout cela qui nous fait dire que ce Santa Fe mériterait d’être appelé « nouvelle génération ». Alors que certains modèles de certaines marques changent de génération moyennant de menues retouches à leur plateforme, ce simple face-lift en cache en fait une toute nouvelle.

Ce changement radical était nécessaire car en effet, le Santa Fe avait une lacune : il n’était pas électrifié. Avec sa nouvelle plateforme, il est désormais disponible en hybride et en hybride rechargeable.

C’est justement un Santa Fe Hybrid (donc pas plug-in) que nous avons essayé. Sa mécanique est la même que celle du Kia Sorento que nous avons testé : moteur essence 1.6 litres et moteur électrique, développant ensemble 230 ch et 350 Nm. Tout cela est envoyé aux roues avant ou à toutes les roues (selon version), toujours via une boîte auto 6 rapports. Et bien sûr, il y a la petite batterie, suffisante pour assurer de nombreuses phases de roulage 100% électrique.

Et c’est efficace ?

Santa Fe 2021

Pas mal, sans atteindre des sommets. La consommation moyenne générale de notre essai a été de 6,4l/100km, ce qui est honorable pour un SUV de près de 4,8 mètres de long. Et on souligne que la partie hybride est vraiment efficace.

La partie électrique est en effet très souvent disponible grâce à un système de récupération d’énergie manifestement au point. Ce qui pêche, c’est l’autoroute. Là, l’électricité n’est d’aucun secours, et on constate que sur un gros bébé comme celui-ci, un moteur 1.6 est moins à l’aise qu’un moteur plus conséquent. Raison pour laquelle Toyota et Ford équipent leur grands SUV hybrides de blocs 2,5 litres, avec des résultats probants.

Son prix en Belgique

Reste qu’à 52.999€ de base, le nouveau Santa Fe est 4.700€ plus cher que son jumeau technique, le Sorento Hybride. C’est bien sûr un prix d’appel, et Hyundai argumentera en disant qu’à équipement égal, son SUV est moins cher. Mais avec ce même raisonnement, il est toujours plus cher qu’un autre gros SUV 7 places, référence en matière d’hybride, le Toyota Highlander.

Conclusion

Avec son nouvel intérieur, sa nouvelle plateforme et ses nouvelles motorisations hybrides, ce Santa Fe est pour nous plus qu’un face-lift. Mais tout se paie. S’il vaut bien son prix, il n’est plus le bon plan d’antan !

Hyundai Santa Fe 2021

Hyundai Santa Fe Hybrid 2021 : fiche technique

Moteur : 4 cyl., essence, hybride, 1.598cc ; 230ch ; 350Nm.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.785/1.900/1.685

Poids à vide (kg) : 1.734

Volume du coffre (l) : 634 – 1.680

Réservoir (l) : 67

0 à 100 km/h (sec.) : 8,9

Prix : 52.999 € TVAC

V-max : 187 km/h

Conso. mixte : 6,3 l/100km

CO2 : 144 g/km

Note de la rédaction

Points forts

  • Look original
  • Habitacle moderne
  • Espace royal
  • Consommation en ville

Points faibles

  • Consos autoroutière
  • Montée en gamme (prix)
  • 7 places en option

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé