Marché auto

Jaguar arrête les SUV (sauf un) et devient une marque plus exclusive

Jaguar a annoncé sa nouvelle stratégie. La marque veut faire peau neuve et renouveler presque l’entièreté de son portfolio. En soi, cette approche n’est pas si saugrenue, car la marque premium britannique avait annoncé l’année dernière qu’elle ne vendrait plus que des voitures électriques à partir de 2025. Plus frappant par contre dans ce revirement stratégique : Jaguar a annoncé qu’elle ne ne construira plus de SUV, à l’exception de l’I-Pace.

Écrit par Joris Bosseloo | 14/02/2022

Les SUV restent pourtant extrêmement populaires, mais, dans le même temps, ce type de véhicule est de plus en plus critiqué. Il suffit de penser à la récente offensive menée par un groupe d’activistes à Gand, mais aussi à la potentielle interdiction des SUV, pickups et autres crossovers dans certaines villes ou alors leur taxation plein pot qui s’esquisse en Wallonie à partir de 2023, lorsque la législation sera refondue.

Cela dit, le facteur économique joue aussi. En effet, les SUV ne sont pas aussi aérodynamiques que les  voitures traditionnelles (breaks, berlines, coupés…) et il est de notoriété publique qu’une résistance à l’air plus élevée implique de facto une consommation de carburant plus importante. Dans une voiture à essence ou Diesel, ce volet aérodynamique est important, pas évidemment pas aussi crucial que pour une voiture 100% électrique, car il affecte notablement l’autonomie qui reste l’un des principaux arguments de vente (ou d’achat) d’une voiture électrique à batterie.

Publicité

Nouvelle plate-forme

Jaguar GTS SV

Jaguar a en outre annoncé avoir développé une toute nouvelle plate-forme pour sa future gamme. Elle se nomme « Panthera » et, pour une fois, elle ne sera pas partagée avec la marque sœur qu’est Land Rover. Pourquoi ? Car ce tout nouveau châssis n’a pas été conçu pour la construction de SUV et de 4×4 – or, c’est le seul type de véhicule que Land Rover a dans son catalogue.

Un pas en avant

À l’instar d’Audi qui a décidé de ne plus construire de modèles d’entrée de gamme ou considérés comme « bon marché », Jaguar entend aussi s’adresser désormais à une clientèle plus nantie avec ses futures voitures.

Coventry affirme qu’elle veut monter encore en gamme et donc plus rivaliser avec BMW ou Mercedes, mais avec des marques plus prestigieuses. Jaguar n’a pas précisé ces marques concurrentes, mais le marché est suffisamment petit que pour se dire qu’il devrait s’agit de Bentley, Lamborghini, etc.

En d’autres termes, Jaguar entend devenir une marque nettement plus exclusive et donc aussi beaucoup plus chère. La rentabilité devrait donc être optimisée tandis que la marque devrait aussi moins souffrir des problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, comme pour les puces par exemple qui sont devenues beaucoup plus coûteuses récemment en raison de la pénurie.

Pour montrer le sérieux de son nouveau positionnement, Jaguar a annoncé que les investissements en développement de la gamme actuelle ont tous été arrêtés. Désormais, les ressources sont donc entièrement concentrées sur le développement du futur de Jaguar.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé