Marché auto

Les Ford bientôt interdites à la vente en Allemagne

À cause d’un problème de licences d’utilisations de puces électroniques, Ford pourrait se voir interdit de vente en Allemagne, ce qui serait une vraie catastrophe !

Écrit par Maxime Hérion | 23/05/2022

Après le manque à gagner suite à la crise sanitaire et celle des semi-conducteurs, Ford doit faire à un gros revers de plus. En effet, huit détenteurs de brevets ont poursuivi le constructeur en justice pour l’utilisation illégale de licences de communications mobiles. Le tribunal de Munich a répondu favorablement à l’opérateur de brevets IP Bridge et alors prononcé un verdict inattendu. Ford se voit interdit à la vente en Allemagne et les voitures incriminées présentes chez les concessionnaires pourraient être tout simplement condamnées à être envoyées à la casse !

Conséquences désastreuses

Pour l’instant, Ford n’a pas interjeté d’appel à cette décision très sévère. Le marché allemand a représenté l’année dernière 126.400 voitures pour le constructeur à l’ovale bleu qui est le 8e plus gros vendeur dans ce pays. On peut facilement imaginer que cette sanction pourrait représenter une importante perte de chiffre d’affaires pour Ford qui a, comme tous les constructeurs, déjà fortement souffert ces deux dernières années. Pour l’instant, aucun porte-parole de la firme ne s’est exprimé sur cette affaire qui a été révélée par le magazine Wirtschaftswoche.

Publicité

Vieille histoire

Ford history

Entre Ford et l’Allemagne, l’histoire a débuté en 1926 avec l’implantation de la première usine d’assemblage de Model T. En 1931, le constructeur qui avait posé ses valises à Berlin déménage pour Cologne et emploie jusqu’à 45.000 personnes qui construisent 80.000 véhicules par an. Cette chaîne d’assemblage connaît son heure de gloire avec des modèles comme l’Escort, la Scorpio et la Sierra.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé