Le mode autonome de niveau 2 de Tesla deviendra ainsi plus intelligent grâce à un « réseau neuronal » dans la version réécrite de l’Autopilot qui est attendue pour la fin de l’année prochaine.

Concrètement, les Tesla sont maintenant capables de dépasser les véhicules lents et de gérer toutes seules les embranchements sur les autoroutes avec la dernière mise à jour de l’Autopilot qui est disponible en Amérique du Nord. La prochaine mouture donnera aux Tesla la possibilité d’aborder un rond-point, de s’arrêter à un stop ou encore de gérer les feux tricolores de manière totalement indépendante !