Voilà deux ans environ, Ford nous promettant à grands coups d’annonces médiatiques que sa voiture 100% autonome arriverait sur le marché dès 2021 ! Les temps passant, les ingénieurs de la marque semblent être redescendus sur terre, et le discours se fait nettement plus pragmatique : Oui la voiture autonome est bien prévue pour le début de la prochaine décennie, mais elle ne se conduira seule qu’en certains lieux et dans certaines situations. Bref, rien de bien nouveau donc par rapport à ce que proposent déjà certaines marques haut de gamme…

Cette annonce confirme donc la complexité de concevoir des voitures capables de se mouvoir d’elles-mêmes, en termes de technologie notamment, mais aussi pour tout ce qui concerne l’infrastructure et la cartographie nécessaires à un fonctionnement optimal. Les derniers regroupements opérés entre constructeurs et acteurs informatiques ou numériques (Waymo, Nvidia…), mettent aussi en exergue le coût faramineux qu’impliquent tous ces développements.

Pouvoir dormir au volant semble donc rester une utopie pour quelques années encore…