Actualité

Une tribu indienne veut que Jeep change le nom d’un modèle

Outre le Wrangler, le Cherokee doit sans doute être le modèle de Jeep le plus connu de ces dernières décennies. Ce n’est pas surprenant vu que la première génération date de 1974. Une histoire à succès, mais qui menace de changer de nom parce qu’une tribu indienne le veut.

Écrit par Joris Bosseloo | 26/02/2021

Les Cherokees sont un groupe de soi-disant “natifs américains” et ils en ont assez des multinationales qui portent le nom de leur tribu. “Nous ne sommes pas honorés de voir le nom Cherokee collé sur une voiture, a déclaré Chuck Hoskin Jr., l’actuel chef de tribu. “Ceux qui veulent nous honorer le font mieux en fouillant dans notre histoire et notre culture.” L’homme a fait savoir qu’il était ouvert à “un dialogue ouvert et constructif”.

Stellantis, le groupe automobile qui possède la marque Jeep, n’a bien sûr pas pu s’empêcher de réagir. Nos noms de véhicules ont été soigneusement choisis et chéris au fil des ans pour honorer et célébrer les Amérindiens pour leur noblesse, leur bravoure et leur fierté”, peut-on lire dans la déclaration. En d’autres termes, Jeep ne souhaite pas changer le nom des Cherokee et Grand Cherokee, mais elle prétend vouloir en parler efficacement. “Nous engagerons un dialogue respectueux et ouvert avec le chef des Cherokees, Chuck Hoskin Jr.”

Pas le premier cas

Les choses bougent en termes de droits de dénomination depuis un certain temps déjà, et certainement depuis l’émergence du mouvement Black Life Matters qui cherche à lutter contre le racisme. Un exemple bien connu est l’équipe de la NFL, les Washington Redskins, qui, sous la forte pression, a changé le nom en Washington Football Team. Si nous regardons notre propre pays, nous constatons que les noms des rues qui font référence aux figures racistes du passé sont en train d’être changés également. Il suffit de penser au tunnel Léopold II à Bruxelles, qui portera le nom d’une femme.

Vous cherchez un Cherokee d’occasion ? Cliquez ici !

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé