Dossier-pneus

Goodyear développe aussi un pneu sans air

Récemment, Michelin a présenté son pneu Uptis, un pneu sans air qui arrivera dès 2024, mais qui sera réservé aux pays émergents, là où on crève beaucoup. Apparemment, Goodyear s’est aussi lancé dans l’aventure. Mais avec un tout autre objectif : les voitures électriques et autonomes.

Écrit par David Leclercq | 19/11/2021

Récemment, Michelin présentait donc un pneu sans air, l’Uptis, qui met à profit des rayons appelés « spokes » qui contiennent de la gomme, mais aussi de la CVR, c’est-à-dire une résine composite. Cet ensemble offre des propriétés de légèreté, de résistance et de stabilité thermodynamique. Seulement voilà : ce pneu sans air et increvable (mais probablement pas indestructible non plus) qui arrivera en 2024 sera réservé aux pays où les routes sont en piteux état, c’est-à-dire en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud où on crève très régulièrement.

Manifestement, Goodyear travaille sur un type de pneu similaire, sauf qu’ici, ce pneu sans air aurait un tout autre objectif : équiper les voitures électriques et autonomes. Le manufacturier aurait en outre l’intention de lancer ce modèle qui serait en outre 100% durable à l’horizon 2030.

Vu sur une Tesla

Goodyear vient de lever un coin du voile sur ses recherches par le biais d’une vidéo où on peut voir une Model 3 à l’essai et précisément équipé que ces pneus sans air. Apparemment, les pneus sans air résisteraient à des tests de durabilité jusqu’à 100 miles par heure (autour de 160 km/h). Ça semble certes peu, mais c’est exactement le problème que Michelin a rencontré lors du développement de l’Uptis : la stabilité thermodynamique.

Les essais se sont en tous cas montrés concluants à la suite de manœuvres opérées jusque 88 km/h. tant mieux, même si la vision de la vidéo nous laisse découvrir un comportement qui semble un peu différent qu’à l’habitude avec un pilote qui donne en effet l’impression de devoir surbraquer sur une vidéo publiée par Inside EVs.

Les pneus sans air sont promis plus sûrs et d’une longévité accrue. Cela dit, leur fabrication est aussi plus compliquée. Logique donc que leur développement prenne aussi du temps. L’automobile change et tout ce qui l’équipe aussi !

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé