Dream Cars

Lotus Emira : moteur AMG ou Toyota et direction à l’ancienne

Lotus vient de présenter son tout dernier modèle à moteur à combustion interne. Cette Emira est beaucoup plus accessible que la très chère (et 100% électrique Evija) et est propulsée soit par un quatre cylindres AMG soit par un V6 Toyota.

Écrit par Joris Bosseloo | 07/07/2021

En attendant le premier SUV Lotus (vous avez bien lu) et une nouvelle Lotus électrique en collaboration avec Alpine, la marque britannique a présenté l’Emira, tout de même très attendue. Ce modèle devrait combler un vide après le départ des Elise et Exige mais ne doit pas être considéré comme un successeur de ces modèles. L’Emira est “plus utilisable”, selon Lotus.

Lotus Emira

Publicité

Comme il se doit dans une Lotus, le moteur est placé en position centrale l’arrière. En ce qui concerne le moteur, les clients peuvent choisir entre le V6 suralimenté de 3,5 litres de Toyota que le constructeur utilise depuis un certain temps déjà, même si nous supposons que la plupart des gens opteront pour le quatre cylindres turbo de 2 litres d’AMG. Aucune information officielle n’a encore été donnée sur la puissance, si ce n’est qu’elle “fluctuera entre 360 et 400 ch” pour les deux moteurs. Ce que nous savons également, c’est que le 0 à 100 km/h sera inférieur à 4,5 secondes dans les deux cas, et qu’aucun des deux ne dépassera 290 km/h.

Direction à l’ancienne

La caractéristique la plus frappante de l’Emira est peut-être sa direction assistée. Elle n’est pas électrique mais hydraulique, ce qui signifie une consommation de carburant plus élevée mais une meilleure sensation de direction – essentielle dans une Lotus, dirons-nous.

Lotus Emira interieur

Automatique ou manuelle ?

L’Emira reçoit une boîte de vitesses manuelle, mais probablement seulement sur le V6. Celui qui opte pour le quatre cylindres AMG devra probablement se contenter d’une boîte automatique à double embrayage – la même que sur la A45 S AMG à laquelle l’Emira emprunte son moteur.

Lotus Emira automatique

Assez léger ?

L’Emira la moins lourde pèse 1.405 kg. Ce n’est pas trop mal, même si nous aurions attendu plus d’efforts de la part de Lotus concernant son poids. Mais pourquoi est-elle plus lourde d’une demi-tonne qu’une Elise ? Parce que la Lotus la plus récente est censée être plus haut de gamme, ce qui inclut bien sûr toutes sortes de gadgets, sans parler des caractéristiques de sécurité.

Et le prix ?

Les prix pour la Belgique n’ont pas encore été annoncés, mais apparemment Lotus demande 72.000 euros (hors TVA) pour l’exemplaire le moins cher. Les concurrents directs sont l’Alpine A110 et la Porsche Cayman, et aux États-Unis, le constructeur veut aller bousculer la Corvette.

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé