Marché auto

Elon Musk, un patron intransigeant ?

Visionnaire, innovant, infatigable : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Elon Musk. Mais dans son rôle de patron, comment est-il ? Dur, pointilleux, irascible ? La divulgation de plusieurs emails nous en dit plus. 

Écrit par David Leclercq | 27/11/2021

On ne présente plus Elon Musk, l’emblématique patron de Tesla, mais aussi de SpaceX et de bien d’autres sociétés tournées vers l’innovation – dont The Boring Company qui creusent les fameux tunnels pour faire circuler des automobiles sous la terre. L’homme est clairement visionnaire, mais c’est aussi un bourreau de travail.

Elon Musk n’y va en général pas par quatre chemins, un trait de caractère aussi visible sur les réseaux sociaux – plus particulièrement Twitter qui est son réseau favori – où Musk ne se prive pas de répondre directement à ses interlocuteurs ou de pousser des coups de gueule.

Se remettre aussi en question

Elon Musk

Plusieurs documents internes ont déjà été dévoilés chez Tesla où Musk s’adresse directement aux employés. Et en général, il n’est pas tendre. Cela dit, l’homme sait aussi manifestement faire preuve d’un certain recul comme en témoignent aussi deux récents emails que le média CNBC a pu se procurer.

Dans l’un de ces emails qui indique de nouvelles procédures à suivre pour optimiser la productivité, Musk explique notamment à ses employés qu’ils ont le droit de lui faire des remarques, à partir du moment où il se tromperait. Car il admet que « même moi, je peux me tromper ». Musk conçoit qu’à certains moments, ses indications peuvent être peu claires et qu’il est donc nécessaire de l’interpeller sur certains sujets.

Voici la traduction intégrale de cet email

À tous

De: Elon Musk

Date: lundi 4 octobre

Sujet : Veuillez prendre note

Si vous recevez un courriel de ma part avec des instructions spécifiques, trois actions sont autorisées pour les managers :

1. Envoyez-moi un courriel pour expliquer pourquoi ce que j’ai dit est éventuellement incorrect. Parfois, même moi, je peux avoir tort.

2. Demandez des précisions si ce que j’ai dit n’est pas clair.

3. Exécutez les instructions.

Si ce n’est pas le cas, il sera demandé au responsable de démissionner immédiatement.

Merci,

Elon

On remarquera le recul que Elon Musk peut prendre sur sa fonction. Voilà en effet une ouverture d’esprit qu’on ne lui prêtait pas, même si la fin du mail est plus brutale avec une invitation claire à la démission si cette procédure n’est pas respectée.

Améliorer les conditions de travail

Un second email a filtré hors de chez Tesla. Il relaie la demande – et l’acceptation d’Elon Musk – d’un employé de pouvoir écouter de la musique en travaillant sur la chaîne de production. Le boss accepte donc et encourage le personnel à soumettre leurs demandes qui peuvent déboucher sur une amélioration des conditions de travail.

Si cet email tend à donner un visage plus humain à Musk, n’oublions toutefois pas que n’importe quel patron un tantinet intelligent accèderait aux demandes des collaborateurs qui pourraient doper leur motivation et donc leur productivité. Néanmoins, au-delà de traits de comportements parfois radicaux, Musk parvient aussi à se remettre partiellement en question et à l’écoute de ses équipes.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé