Essais auto

ESSAI Porsche 911 Targa 4 GTS : le juste milieu

Lancée il y a presque un an, la Porsche 911 GTS est le modèle ultime avant les très exclusives 911 GT3 et Turbo. Déclinez-le en version Targa 4 roues motrices et vous obtenez un engin très desirable qui ne demande qu’à faire de la route et à donner du plaisir !

Écrit par Maxime Hérion | 22/04/2022

Commercialisée depuis 1963, la Porsche 911 est la voiture de sport la plus iconique du marché. Si bien sûr elle a évolué au fil des années et qu’elle en est à sa 8e génération, sa ligne globale est restée sensiblement la même. Les designers ont réussi à intégrer des éléments « rétro » dans le look de la sportive allemande comme les montants métalliques de la Targa, une caractéristique distinctive depuis la fin des années 60. Cependant, la 911 a pris pas mal d’embonpoint et on peut regretter la finesse des modèles d’antan qui faisait merveille.

Porsche 911 Targa

Publicité

Ces dimensions plus généreuses permettent par contre à l’habitacle d’être plus généreux, ce qui est tout bénéfice pour les occupants de la voiture. Si ce n’est qu’elle est assez basse, la Porsche se montre facile d’accès et son habitacle est très accueillant pour un modèle de sport qui dispose de deux places d’appoint qui accueilleront des enfants en bas âge ou des enfants de petite taille.

Porsche 911 Targa

Dans un univers où les matériaux d’excellente qualité se côtoient et dans lequel la finition est de très haut niveau, la 911 fait preuve d’une ergonomie sans reproches. Dans la grande tradition Porsche, la commande de démarrage est située à gauche du volant, une particularité héritée de la compétition automobile, tout comme le volant en peau retournée, très agréable au toucher.

Porsche 911 GTS Targa

Excellent compromis

Nous avons eu l’occasion de prendre le volant pendant quelques jours de la 911 Targa 4 GTS. Disponible sur tous les modèles, cette version offre un compromis entre performances et confort. Au sein de la gamme, elle est également la déclinaison la plus puissante avant la Turbo et la GT3. Sous son capot, on retrouve le bloc 6 cylindres à plat biturbo de 3 litres qui développe dans cette configuration 480 ch et 570 Nm, soit 30 ch et 40 Nm qu’une Carrera « normale ».

Porsche 911 Targa 4 GTS

Porsche annonce des performances de premier plan comme un 0 à 100 km/h abattu en 3,4 secondes et une vitesse de pointe de l’ordre de 310 km/h. Cette puissance est transmise aux 4 roues (la Targa n’est pas disponible en 2 roues motrices) par l’intermédiaire de la boîte de vitesse à double embrayage PDK 8 rapports.

Porsche 911 GTS Targa 992

Comme d’habitude, la marque allemande propose un choix impressionnant d’options destinées à renforcer la sportivité de la voiture et à améliorer son comportement.

Le problème est qu’au prix de base de la voiture (171.953 €), celles-ci font rapidement exploser la note. Bien équipé, notre véhicule d’essai revenait par exemple à 206.305 €, un prix très coquet que l’on doit à certains choix comme une peinture spéciale « Paint To Sample » facturée à elle seule presque 10.000 € HTVA ! Quand on aime…

Deux voitures en une

L’avantage majeur de la 911 Targa est son toit rétractable. Si autrefois, il fallait le manipuler manuellement, celui-ci est désormais entièrement électrique. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que toute la partie arrière du toit recule de façon à ce que la partie amovible vienne se ranger sans empiéter sur l’espace intérieur. A la fois coupé et cabriolet sans avoir les défauts de ce dernier, la Targa offre deux voitures pour le prix d’une !

Porsche 911 992 Targa GTS

Dès qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez, la tentation de profiter de la vie au grand air est grande et, grâce à l’emploi d’un pare-vent installer sur le dessus du pare-brise, il est possible d’en profiter sans être dérangé par des turbulences dans l’habitacle. Conçue pour être utilisée quotidiennement, la 911 se démarque de la concurrence par ses nombreux côtés pratiques qui prouvent la grande rigueur de sa conception, sa carte de visite depuis le début des années 60.

Porsche 911 Targa

Waouw !

Il suffit de tourner la fausse clé de contact pour retrouver une sonorité propre à Porsche et son moteur boxer. Dès les premiers mètres, la 911 se montre docile et son 6 cylindres fait preuve d’une belle souplesse, une sensation renforcée par la rapidité et la douceur de fonctionnement de la boîte PDK. Au premier dégagement, une simple pression sur l’accélérateur transforme la gentille Porsche en montre n’hésitant pas à monter jusqu’à la zone rouge (8.000 tr/min) dans une sonorité hargneuse.

Porsche 911 Targa

Le compteur de vitesse s’affole et il convient alors de lâcher rapidement les gaz sous peine de perdre potentiellement très rapidement son permis de conduire. Très addictives, les accélérations de la bête montrent son véritable potentiel qui assorti d’une simplicité d’utilisation incroyable.

Grâce à son transmission intégrale, la Targa 4 GTS n’est jamais piégeuse et semble vissée à l’asphalte. Malgré sa masse importante de 1.685 kg (soit 20 kg de plus que la 911 Cabriolet), elle se montre très maniable et bondit d’un virage à l’autre sans forcer. Le freinage semble quant à lui indestructible même lorsqu’il est fortement sollicité.

Conclusion

Incroyablement homogène, la Porsche 911 Targa 4 GTS est la voiture de sport idéale. Confortable et capable d’afficher des moyennes de consommation sous la barre des 10 l/100 km en utilisation normale, elle se montre redoutable et extrêmement efficace lorsqu’on hausse le ton. Si vous le budget, elle est un excellent compromis entre la Carrera et GT3 qui plus exigeante et plus chère.

Porsche 911 Targa

La Porsche 911 Targa 4 GTS en chiffres

Moteur : Six cylindres, essence turbo, 2.981cc ; 480 ch à 6,500 tr/min ; 570 Nm à 2,300 tr/min.

Transmission : aux quatre roues

Boîte de vitesses : automatique à double-embrayage 8 vitesses

L/l/H (mm) : 4.533/1.852/1.301

Poids à vide (kg) : 1.760

Volume du coffre (l) : 132

Capacité du réservoir (l) : 64

De 0 à 100 km/h (sec.) : 3,4 (3,5 avec la boîte manuelle 7 rapports)

Vitesse maximale : 307 km/h

Consommation de carburant WLTP : 10,6 l/100 km

CO2 : 240 g/km

Prix : 171.953 euros

Taxe de mise en circulation : Flandre : 7.462,20€ ; Wallonie et Bruxelles : 4.957€

Taxe de circulation : Flandre : 985,62 € ; Wallonie et Bruxelles : 854,96€

Ecomalus Wallonie : 1.200€

Note de la rédaction

Points forts

  • Performances
  • Homogénéité
  • Finition

Points faibles

  • Masse élevée
  • Prix
  • Trop efficace pour un usage routier ?

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé