Dream Cars

D’Ieteren distributeur de Rimac en Belgique

Le groupe D’Ieteren compte une nouvelle marque dans son portefeuille : Rimac, la marque croate d’ultrasportives électriques et donc le premier modèle, la Nevera, est en arrivage.

Écrit par Alain De Jong | 13/01/2022

Le fait que D’Ieteren introduise Rimac sur le marché belge n’est pas vraiment une surprise. L’importateur entretient en effet un lien historique avec le groupe Volkswagen depuis plusieurs décennies tandis que, outre les marques populaires telles que Volkswagen, Audi, Skoda, etc., la grande maison née en 1805 s’occupe aussi de la distribution de quelques marques exclusives, dont Bentley, Porsche et Bugatti. Et comme Porsche est récemment devenu actionnaire de Rimac, l’arrivée de la marque croate sur les étagères de D’Ieteren est en réalité parfaitement logique.

Rimac s’est forgé une solide réputation en très peu de temps dans le secteur très convoité des voitures ultrasportives et électriques. Étant donné la qualité des produits, on ne s’étonne donc pas de l’intérêt qui est aujourd’hui porté à ce petit constructeur. Car demain, les voitures exclusives et hors de prix pour le commun des mortels devront aussi passer à la propulsion électrique. En Belgique, D’Ieteren possède déjà de nombreux points de vente, aussi pour des véhicules très rares. Ce qui rendait l’autorisation d’importation logique.

Nevera : 1.914 ch !

Rimac Nevera

La toute première Rimac s’appelle Nevera et elle développe une puissance de 1.914 ch qui est fournie par quatre moteurs électriques qui puisent leur énergie dans une batterie d’une capacité de 120 kWh donnée pour une autonomie de 550 km.

Avec pareille puissance, la voiture peut abattre le 0-100 km/h en 1,9 s, mais aussi atteindre la barre des 300 km/h en seulement 9,3 secondes. La vitesse de pointe culmine, elle, à 412 km/h selon le constructeur. Impressionnant !

Prête pour la production

Rimac Nevera

La Nevera est désormais prête pour la production. Rimac entend en produire 150 exemplaires qui seront vendus à près de 2 millions d’euros pièce. Les premiers clients recevront leur supercar électrique avant la fin de l’année 2022. Et on sait qu’il y a déjà des Belges parmi eux !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé