Essence

La fin du V8 chez Ferrari ?

Les normes d’émissions de plus en plus contraignantes obligent les constructeurs à trouver des alternatives. Même pour les plus prestigieux d’entre eux, comme Ferrari qui songerait à supprimer le V8 de son offre ! Mamma mia !

Écrit par David Leclercq | 29/11/2021

Les F8 Tributo et Spider auront-elles été les dernières Ferrari à disposer d’un V8 100% thermique ? La question mérite d’être posée, car selon les informations reçues par certains clients de Ferrari (qui sont toujours chouchoutés, on s’en doute), ce V8 biturbo serait le dernier de son genre, c’est-à-dire sans électrification. Un collector donc ? Sauf qu’il est trop tard pour se précipiter et en commander une. Et pour cause, tous les exemplaires ont été vendus, même si Ferrari ne confirme pas ce fait.

Une nouvelle génération de moteurs ?

Plusieurs rumeurs persistantes font état d’un changement de paradigme chez Ferrari pour les moteurs. En effet, les normes de plus en plus contraignantes auraient raison du V8 100% thermique. Ferrari serait même occupé à développer une nouvelle génération de V6 et de V12 qui serait à tout le moins hybride. Mais plus de V8.

Est-ce pour autant la fin du V8 ? Pas nécessairement. Car le V8 actuel a été introduit en 2014 sur la California T et il lui reste probablement l’une ou l’autre carte à jouer.

F8 Tributo

Comme celle de l’électrification partielle. Cela dit, si Ferrari développe bien une famille V6/V12, cela signifie aussi que le 8 cylindres vit ses dernières années. Une approche qui du reste ferait sens avec le fait que la F8 Tributo (photo) a été produite pour rendre précisément hommage à la dynastie des V8 implantés en position centrale et qui a débuté avec la Dino 308 GT4 en 1974. Quoi qu’il en soit, on sait que tôt ou tard, les normes de pollution auront raison de ces moteurs. Il faudra donc l’accepter.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé