Marché auto

VW va se séparer de 60% de ses modèles à combustion

Depuis le lancement de la gamme ID., Volkwagen a commencé sa transition électrique. Selon le quotidien Financial Times, le constructeur va passer la vitesse supérieure dans les 8 prochaines années.

Maxime Hérion Maxime Hérion | Publié le 07/04/2022 | Temps de lecture : 5 min

A la suite du scandale des émissions truquées de ses moteurs diesel en 2015, Volkswagen a misé gros sur l’électrification pour son futur. Fruit de ce nouveau développement, la gamme ID. s’est progressivement enrichie avec l’arrivée de l’ID.3, l’ID.4, l’ID.5 et avec prochainement l’adorable fourgon ID.Buzz.

ID Buzz

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Cette nouvelle gamme a amené du vent frais au sein de Volkswagen avec un nouveau design et une présentation intérieure beaucoup plus moderne qu’auparavant qui a d’ailleurs inspiré les derniers modèles thermiques du groupe.

Coupes drastiques

Aujourd’hui, une interview au quotidien Financial Times du directeur financier de Volkswagen, Arno Antlitz, vient de créer le « buzz ». En effet, ce dernier vient d’annoncer que la marque se concentrait sur la production de véhicule hauts de gamme, jugés plus rentables. Cette nouvelle stratégie va se solder par l’arrêt de la vente de 60% de ses voitures thermiques d’ici 8 ans !

Désirant moins produire mais gagner plus d’argent, Volkswagen ne se focalise plus sur la croissance. Selon Arno Antlitz, le constructeur va limiter sa gamme qui compte actuellement plus de 100 propositions (modèles et choix mécaniques) en Europe.

« La simplification des gammes n’est pas un phénomène nouveau », explique Jean-Marc Ponteville, porte-parole de Volkswagen en Belgique. « On peut constater que les modèles 3 portes ont déjà disparu et que la boîte automatique rencontre de plus en plus d’intérêt, par exemple. Pour la Golf, elle représente plus de 60% des ventes dans notre pays, ce qui signifie que la transmission manuelle risque de disparaître purement et simplement d’ici quelques années. De même, les packs d’options ont de plus en plus de succès au détriment des équipements à la carte. Cette rationalisation ne me surprend pas : elle est naturelle. »

L’industrie change

Cette décision va à l’encontre de l’ancienne stratégie de Volkswagen qui consistait à vendre de plus en plus de voitures et à augmenter de ce fait les bénéfices, quitte à faire de grosses ristournes sur le stock. Avec cette décision, la firme allemande rejoint d’autres constructeurs comme Jaguar et Audi qui ont tous deux décidé d’adopter ces mêmes changements.

Décidément, l’électrification va redistribuer les cartes et changer notre manière de consommer, et tout simplement de voir les choses. « Chez Volkswagen, le projet Trinity qui sera concrétisé en 2026 prévoit une seule plateforme pour tous nos modèles futurs », lance Jean-Marc Ponteville. « L’électronique permettra de donner un caractère, une identité et des performances spécifiques à chacun d’entre eux. Il ne faut donc pas craindre de standardisation. »

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité